Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Les salariés de Nortel retirent les bonbonnes de gaz de leur usine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/07/2009

Après avoir obtenu une réunion avec les administrateurs et des garanties du ministre du Travail, Xavier Darcos, les salariés de l'entreprise Nortel de Châteaufort (Yveline) ont décidé de retirer le dispositif censé faire "sauter" leur site.

AFP - Les salariés grévistes du spécialiste des télécommunications Nortel France SA (NNSA) ont retiré mercredi matin les onze bonbonnes de gaz qu'ils avaient placées la veille sur le site de Châteaufort, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Aujourd'hui, on a une couverture médiatique; les bonbonnes c'était un acte symbolique fort pour dire qu'on nous poussait à l'extrême", a déclaré à l'AFP Christian Berenbach, délégué CFTC. "On est pas des terroristes ni des bandits, seulement les victimes d'une liquidation judiciaire programmée de longue date et d'un scandale financier", a-t-il ajouté.

"On a réussi à arracher une réunion cet après-midi avec l'administrateur français et l'administrateur anglais pour enfin parler de nos problèmes", a déclaré Denis Vinçon, un des quatre représentants des salariés grévistes, lors d'un assemblée générale organisée mercredi devant le site. "Enfin, ça bouge", a-t-il ajouté.

Cette réunion est prévue mercredi après-midi à Paris avec des représentants du personnel, l'administrateur français Me Franck Michael, ainsi qu'un administrateur anglais.

Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, doit se rendre mercredi après-midi sur le site de Châteaufort pour rencontrer des salariés.

Mercredi matin, des salariés de Nortel avaient également organisé un barrage filtrant sur la D36 à proximité de l'usine et distribué des tracts aux automobilistes, avant de retirer les bonbonnes, puis de se diriger vers le siège de Bouygues Telecom à Boulogne-Billancourt pour un rassemblement.

Bouygues Telecom est un client important de Nortel France SA.

Comme les autres filiales européennes de Nortel, Nortel France SA était gérée depuis janvier par des administrateurs anglais à la suite du placement du groupe sous la protection des tribunaux contre ses créanciers au Canada et aux Etats-Unis.

Nortel France SA a ensuite été placée en liquidation judiciaire fin mai et le tribunal de Versailles a nommé un administrateur français et assorti sa décision d'une continuation d'activité pour laisser la possibilité d'une revente de certaines activités jusqu'au 19 août.

Mais un plan social prévoit d'ores et déjà la suppression de 480 des 680 postes de Nortel France et en l'absence d'offres de reprise, l'ensemble des 680 employés devraient être licenciés.

La négociation des indemnités de départ est au coeur des actions des salariés au cours des derniers jours.

Première publication : 15/07/2009

COMMENTAIRE(S)