Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Afrique

Le Premier ministre démissionne et annonce sa candidature

Vidéo par Jonathan WALSH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/07/2009

Le Parti démocratique gabonais ayant choisi Ali Bongo pour le représenter à la présidentielle, le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a été contraint à la démission pour pouvoir se présenter au scrutin en tant que candidat indépendant.

AFP - Jean Eyéghé Ndong, chef du gouvernement gabonais et membre du parti au pouvoir, a annoncé vendredi sa démission de son poste de Premier ministre et sa candidature, en tant qu'indépendant, à l'élection présidentielle du 30 août au Gabon.

"J'ai démissionné de mes fonctions de Premier ministre", a déclaré M. Eyéghé Ndong, 63 ans, qui était en poste depuis janvier 2006, devant des journalistes à son domicile à Libreville.

Selon lui, sa démission a été acceptée par la présidente intérimaire Rose Francines Rogombé.

"Je maintiens ma candidature pour l'élection présidentielle mais, n'ayant pas été retenu par mon parti, je vais devoir être candidat indépendant", a affirmé Jean Eyéghé Ndong, également un des vice-présidents du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

A propos d'une démission de cette formation, il a simplement indiqué que le PDG allait "tirer les conséquences" de sa décision, annoncée quelques heures après la candidature d'un autre responsable du PDG et ministre, André Mba Obame.

Il figurait parmi dix candidats à la candidature au sein du PDG, qui a annoncé mercredi avoir sélectionné "par large consensus" Ali Bongo Ondimba, 50 ans, autre vice-président du PDG, fils du défunt président Bongo et ministre de la Défense.

"La procédure arrêtée n'a pas été respectée, le consensus n'a pas eu lieu", a affirmé Jean Eyéghé Ndong, qui était considéré comme un des trois mieux placés pour l'investiture, avec Ali Bongo et Casimir Oyé Mba, ministre des Mines et du Pétrole.

"Je suis de ceux qui pensent qu'on ne peut pas continuer comme ça. Il faut respecter les militants du PDG, la population et l'électorat. Il se pose un problème de respect des statuts" du parti, a-t-il ajouté.

Evoquant ses ambitions, il a fait référence à l'héritage d'Omar Bongo, qui, selon lui, a "beaucoup fait pour le Gabon" et "façonné l'unité nationale".

"Il importe de faire mieux que l'a fait le président Bongo. (...) Nous sommes en paix", a-t-il dit.

Né le 12 février 1946 à Libreville, Jean Eyeghé Ndong est un neveu du père de l'indépendance gabonaise, Léon Mba, qui fut président de 1960 jusqu'à son décès en 1967.

Nommé Premier ministre pour la première fois en janvier 2006, il avait été, depuis, reconduit à ce poste par Omar Bongo, et après le décès de celui-ci, par par la présidente intérimaire.

Jusqu'à sa nomination comme chef de gouvernement, il n'avait connu qu'un modeste parcours ministériel, comme secrétaire d'Etat (1997-1999), puis ministre délégué aux Finances chargé de la privatisation (2002-2006). Détenteur d'un doctorat en étude politique, il a été formé en France et a été député du PDG.

Première publication : 17/07/2009

COMMENTAIRE(S)