Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

FRANCE

Condamné à la réclusion à perpétuité, Youssouf Fofana fait appel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/07/2009

Condamné le 10 juillet à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans pour le meurtre du jeune juif Ilan Halimi, Youssouf Fofana, le cerveau du "gang des barbares", a fait appel de cette décision.

AFP - Youssouf Fofana a fait appel de sa condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté de 22 ans, la peine maximale, pour le meurtre du jeune juif Ilan Halimi en 2006, a annoncé vendredi à l'AFP l'un de ses avocats, Me François-Pascal Géry.
  
Fofana, 28 ans, d'origine ivoirienne, a fait enregistrer son appel au greffe de la cour d'assises vendredi après-midi, a précisé son avocat. L'appel a été confirmé par le parquet général de la cour d'appel de Paris.
  
Condamné le 10 juillet à la peine maximale pour le meurtre d'Ilan Halimi, Youssouf Fofana avait dix jours, c'est-à-dire jusqu'à lundi, pour faire appel.
  
Ilan Halimi, 23 ans, enlevé dans la nuit du 20 au 21 janvier 2006 dans le but d'obtenir une rançon, avait été séquestré et torturé pendant trois semaines dans une cité HLM de Bagneux (Hauts-de-Seine). Retrouvé agonisant au bord d'une voie ferrée de l'Essonne le 13 février, il était mort lors de son transfert à l'hôpital.
  
L'affaire à connotation antisémite avait ému toute la France.
  
Youssouf Fofana a reconnu, au cours des deux mois et demi de procès qui s'est tenu à huis clos devant la cour d'assises des mineurs de Paris, avoir porté seul les coups fatals à l'otage.
  
Pour les 26 coaccusés -dont deux étaient mineurs au moment des faits- la cour d'assises des mineurs a infligé des peines allant de six mois avec sursis à 18 ans de réclusion, auxquelles s'ajoutent deux acquittements.
  
Les parties civiles et les associations juives avaient immédiatement dénoncé un verdict "indulgent" et demandé la tenue d'un nouveau procès.
  
Le parquet général a fait appel lundi de 14 condamnations inférieures aux réquisitions, à la demande du garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, qui a justifié cette décision "dans l'intérêt de la société".
  
Le nouveau procès devrait se tenir d'ici plusieurs mois.

Première publication : 17/07/2009

COMMENTAIRE(S)