Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

  • Confusion autour de l'arrestation des trois jihadistes français

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

Culture

Les autorités annulent l'unique festival de cinéma du royaume

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2009

Les autorités saoudiennes ont annulé le seul festival du cinéma du pays, qui devait s'ouvrir samedi à Djeddah. Le 7e art est considéré comme une atteinte à l'islam par le clergé saoudien dominé par les ultraconservateurs.

REUTERS - L'unique festival de cinéma d'Arabie saoudite a été annulé, portant un coup aux espoirs des réformistes d'assouplir le contrôle des religieux sur la culture.

Dans un pays où les cinémas ont été interdits pendant près de trente ans, le festival du cinéma de Djeddah offrait aux Saoudiens aspirant à devenir réalisateurs ou acteurs une rare occasion de rencontrer des professionnels d'autres pays.

"Tard hier soir, le gouvernorat de Djeddah nous a informé de l'annulation du festival à la suite d'instructions reçues d'officiels. On ne nous a pas dit pourquoi", a déclaré samedi sans autre précision Mamdouh Salem, l'un des organisateurs du festival.

Le roi Abdallah a tenté de prudentes réformes dans son royaume qui ne dispose d'aucun parlement élu, mais des diplomates affirment qu'il se heurte à la résistance de conservateurs opposés au changement.

"Le festival du cinéma a été annulé sur instruction directe du ministère de l'Intérieur", a dit un responsable au ministère de l'Information et de la Culture.
 

Première publication : 19/07/2009

COMMENTAIRE(S)