Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep : bombardements russes, coups de menton américains"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La réconciliation est une œuvre de persévérance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Un hélicoptère s'écrase à Kandahar, au moins 16 civils morts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/07/2009

Un hélicoptère s'est écrasé à Kandahar, près de la plus grande base américaine du sud du pays, tuant 16 passagers - des civils. Dans cette région travaillent nombre d'employés de compagnies privées, sous contrat avec l'armée américaine.

AFP - Au moins seize civils ont été tués dimanche dans le crash d'un hélicoptère civil près de la plus grande base américaine du sud l'Afghanistan, a annoncé la force de l'Otan (Isaf).

"Un hélicoptère civil s'est écrasé aujourd'hui alors qu'il décollait de l'aéroport de Kandahar" (sud), capitale de la province du même nom, a indiqué l'Isaf dans un communiqué.

"16 civils sont morts dans le crash", a ensuite déclaré à l'AFP une porte-parole de la force, le lieutenant Sam Truelove. "Il y a cinq autres victimes, dont nous ignorons l'état", a-t-elle ajouté sans préciser s'il s'agissait de morts ou de blessés.

Dans cette région travaillent de nombreux employés de compagnies privées, souvent originaires des anciennes républiques soviétiques, sous contrat avec les forces militaires étrangères, notamment l'armée américaine, qui a installé à Kandahar sa plus grande base militaire dans le sud du pays.

Mardi dernier, un autre hélicoptère transportant des civils étrangers travaillant pour les forces internationales s'était écrasé dans la province voisine du Helmand, tuant au moins six passagers et un enfant afghan au sol, selon l'Isaf et les autorités locales.
 

Première publication : 19/07/2009

COMMENTAIRE(S)