Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un français sur deux est imposable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent possession du barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

FRANCE

Hommage aux Justes de France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2009

En présence du maire de la capitale, Bertrand Delanoë (photo), le secrétaire d'État aux Anciens combattants, Hubert Falco, a rendu hommage aux Justes de France, lors de la commémoration, à Paris, de la rafle du Vel d'Hiv de juillet 1942.

AFP - Le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, Hubert Falco, a rendu hommage dimanche aux Justes de France "qui se dressèrent face à la barbarie nazie", lors de la commémoration à Paris de la rafle du Vel d'Hiv du 16 juillet 1942.

"C'est la voix de tous ceux qui, par conviction ou par simple réflexe d'humanité, sauvèrent des Juifs et contrecarrèrent les projets criminels des nazis et de leurs complices français", a déclaré M. Falco près de la station de métro Bir Hakeim (Paris XVème), où s'élevait l'ancien vélodrome d'hiver.

Le secrétaire d'Etat s'exprimait notamment en présence de l'ancienne ministre Simone Veil, du maire de Paris Bertrand Delanoë, du président du Sénat Gérard Larcher, d'une rescapée, Sarah Montand, et du président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), Richard Prasquier.

"Nous exprimons notre reconnaissance à tous ces Justes de France qui se dressèrent face à la barbarie nazie, face au drame bouleversant de la rafle du Vel d'Hiv", a déclaré M. Falco.

"Face à cet événement qui marque à jamais la conscience de chacun d'entre nous, l'action des Justes de France nous réconcilie avec nous-mêmes", a-t-il dit.

"A tous les Justes, à leurs familles, je veux dire que jamais la France n'oubliera leur geste, n'oubliera leur sursaut d'humanité".

M. Falco a également évoqué "la voix lumineuse de Mgr Saliège, archevêque de Toulouse, qui sut s'élever au dessus de la misère de son temps en rédigeant une lettre pastorale qu'il fit lire dans toutes les paroisses de son diocèse".

Cette lettre disait: "Les Juifs sont des hommes, les Juives sont des femmes, tout n'est pas permis contre eux, contre ces hommes, contre ces femmes, contre ces pères et mères de famille, ils font partie du genre humain, ils sont nos frères comme tant d'autres".

"Cette voix, c'est celle des femmes et des hommes qui restent fidèles aux traditions de la vraie France, de la France éternelle, de la France digne, généreuse et fraternelle", a dit Hubert Falco.

Première publication : 19/07/2009

COMMENTAIRE(S)