Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

FRANCE

Hommage aux Justes de France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2009

En présence du maire de la capitale, Bertrand Delanoë (photo), le secrétaire d'État aux Anciens combattants, Hubert Falco, a rendu hommage aux Justes de France, lors de la commémoration, à Paris, de la rafle du Vel d'Hiv de juillet 1942.

AFP - Le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, Hubert Falco, a rendu hommage dimanche aux Justes de France "qui se dressèrent face à la barbarie nazie", lors de la commémoration à Paris de la rafle du Vel d'Hiv du 16 juillet 1942.

"C'est la voix de tous ceux qui, par conviction ou par simple réflexe d'humanité, sauvèrent des Juifs et contrecarrèrent les projets criminels des nazis et de leurs complices français", a déclaré M. Falco près de la station de métro Bir Hakeim (Paris XVème), où s'élevait l'ancien vélodrome d'hiver.

Le secrétaire d'Etat s'exprimait notamment en présence de l'ancienne ministre Simone Veil, du maire de Paris Bertrand Delanoë, du président du Sénat Gérard Larcher, d'une rescapée, Sarah Montand, et du président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), Richard Prasquier.

"Nous exprimons notre reconnaissance à tous ces Justes de France qui se dressèrent face à la barbarie nazie, face au drame bouleversant de la rafle du Vel d'Hiv", a déclaré M. Falco.

"Face à cet événement qui marque à jamais la conscience de chacun d'entre nous, l'action des Justes de France nous réconcilie avec nous-mêmes", a-t-il dit.

"A tous les Justes, à leurs familles, je veux dire que jamais la France n'oubliera leur geste, n'oubliera leur sursaut d'humanité".

M. Falco a également évoqué "la voix lumineuse de Mgr Saliège, archevêque de Toulouse, qui sut s'élever au dessus de la misère de son temps en rédigeant une lettre pastorale qu'il fit lire dans toutes les paroisses de son diocèse".

Cette lettre disait: "Les Juifs sont des hommes, les Juives sont des femmes, tout n'est pas permis contre eux, contre ces hommes, contre ces femmes, contre ces pères et mères de famille, ils font partie du genre humain, ils sont nos frères comme tant d'autres".

"Cette voix, c'est celle des femmes et des hommes qui restent fidèles aux traditions de la vraie France, de la France éternelle, de la France digne, généreuse et fraternelle", a dit Hubert Falco.

Première publication : 19/07/2009

COMMENTAIRE(S)