Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Moyen-Orient

L'Autorité palestinienne lève les sanctions contre un bureau d'Al-Jazeera

Vidéo par Pauline PACCARD

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2009

L'Autorité palestinienne avait fermé mercredi le bureau d'Al-Jazeera à Ramallah, dénonçant des programmes "qui dénigrent l'OLP". Si le gouvernement a levé la sanction, il veut poursuivre la chaîne pour diffusion "d'informations mensongères".

AFP - L'Autorité palestinienne a autorisé samedi soir la réouverture du bureau de la chaîne satellitaire qatarie Al-Jazira à Ramallah, en Cisjordanie, qu'elle avait fermé mercredi, a-t-on appris auprès de la chaîne.

"L'Autorité nous a informés que nous pouvions reprendre nos activités", a déclaré à l'AFP Walid al-Omary, le directeur du bureau d'Al-Jazira à Ramallah.

L'Autorité n'a toutefois pas renoncé à poursuivre la chaîne devant des tribunaux palestiniens pour diffusion d'"informations mensongères", a-t-on appris auprès du ministère palestinien de l'Information.

Le ministère avait justifié la suspension de la chaîne par le fait que, selon lui, Al-Jazira "a consacré une part importante de ses programmes à dénigrer l'OLP (Organisation de libération de la Palestine) et l'Autorité palestinienne".

Dans un communiqué publié par son siège à Doha, Al-Jazira avait lié la sanction à la diffusion mardi d'une déclaration de Farouk Kaddoumi, chef du département politique de l'OLP.

M. Kaddoumi avait accusé le président palestinien Mahmoud Abbas et le dirigeant Mohammed Dahlane d'avoir comploté avec Israël pour tuer par empoisonnement le dirigeant historique palestinien Yasser Arafat.

Yasser Arafat est décédé le 11 novembre 2004 à l'âge de 75 ans dans un hôpital de la région parisienne. Le mystère entourant la maladie à l'origine de la mort d'Arafat demeure entier, plusieurs responsables palestiniens étant convaincus que leur chef a été empoisonné par Israël, ce que l'Etat hébreu dément, bien qu'aucune trace de poison n'ait été trouvée par les médecins français le traitant.

Installé en exil à Tunis, M. Kaddoumi est hostile aux accords d'Oslo de 1993 qui comprennent la reconnaissance mutuelle entre Israël et l'OLP. Il n'est jamais rentré dans les territoires palestiniens.

Première publication : 19/07/2009

COMMENTAIRE(S)