Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

Le général Ould Abdel Aziz largement en tête des résultats partiels

©

Vidéo par Claire BONNICHON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2009

Après dépouillement de 61,17% des bulletins de vote de l'élection présidentielle, le meneur du putsch de 2008 recueille 52,2 % des voix, ce qui le dispenserait d'un second tour. Des candidats de l'opposition dénoncent une "mascarade".

AFP - Le meneur du coup d'Etat du 6 août 2008 en Mauritanie, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, s'acheminait dimanche vers une victoire dès le premier tour, au lendemain du scrutin présidentiel, mais l'opposition a dénoncé un "coup d'Etat électoral".
   
Selon les chiffres de la commission électorale dimanche en fin de matinée, le général Ould Abdel Aziz a recueilli 52,2% des voix sur 61,17%

des suffrages dépouillés.
   
Si cette tendance se confirme, il serait donc élu dès le premier tour malgré le nombre élevé de candidats en course (neuf au total) pour ce scrutin crucial censé mettre un terme à la grave crise née du putsch.
   
Dès la nuit de samedi à dimanche, des partisans de l'ex-chef de la junte, qui avait démissionné en avril pour se porter candidat, étaient descendus dans les rues de Nouakchott pour célébrer la victoire.
   
Selon ces résultats partiels, le président de l'Assemblée nationale et candidat du front anti-putsch Messaoud Ould Boulkheir arrive loin derrière avec 16,63% des voix, suivi par le chef du principal parti de l'opposition Ahmed Ould Daddah avec 13,89%.
   
Le candidat islamiste modéré Jemil Ould Mansour, qui se présentait pour la première fois, remporte 4,66% et se place devant l'ex-chef de la junte (2005-07), qui avait rendu la pouvoir aux civils au terme d'une transition souvent saluée comme exemplaire, le colonel Elu Ould Mohamed Vall (3,78%).
   
Le taux de participation s'élève à 61%, selon la même source.
   
Les quatre principaux candidats de l'opposition ont dénoncé dimanche matin devant la presse une "mascarade électorale qui cherche à légitimer le coup d'Etat" du 6 août 2008.
   
M. Ould Boulkheir parlait au nom de trois autres candidats: MM. Ould Daddah, Ould Mohamed Vall et Hamadi Ould Meimou, ex-ambassadeur et candidat indépendant.
   
Les quatre hommes ont publié une déclaration dans laquelle ils rejettent les "résultats préfabriqués" du scrutin et appelé la communauté internationale à diligenter une enquête indépendante sur les irrégularités constatées.
   
Ils ont demandé aux "entités compétentes" comme le Conseil constitutionnel et le ministère de l'Interieur de ne pas "accepter la validation" des résultats et au peuple mauritanien de "se mobiliser pour mettre en échec ce coup d'Etat électoral".
   
Ils accusent le général Ould Abdel Aziz de fraude massive comprenant la "manipulation du fichier électoral", la "corruption généralisée" et l'utilisation de faux documents électoraux.
   
Presque au même moment, l'ex-chef de la junte s'est rendu au siège de sa campagne pour féliciter son équipe et promettre "d'appliquer rigoureusement" son programme électoral.
   
Le responsable de la communication du candidat, Cheikhna Ould Nenni, assurait dimanche à la mi-journée que la tendance est "irréversible et tend inévitablement vers sa victoire définitive".
   
Lors de la campagne et le jour du vote, le général putschiste avait répété qu'il serait élu dès le premier tour.
   
"Je suis sûr, nous passerons au premier tour. Ce sera la victoire de toute la Mauritanie, du peuple mauritanien. Ce sera la victoire du changement pour une Mauritanie prospère, digne de son indépendance", avait-il déclaré samedi à la presse, peu après avoir voté.
   
 

Première publication : 19/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)