Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Amériques

Mexico déploie des renforts pour traquer les narcotrafiquants

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2009

Mexico renforce son dispositif militaire pour lutter contre les trafiquants de drogue. Des milliers de militaires ont été déployés dans l'État de Michoacan, l'une des bases arrières des cartels située dans l'ouest du pays.

Reuters - Plusieurs centaines de militaires ont pris position samedi sur les principaux axes routiers de l'Etat de Michoacan, dans l'ouest du Mexique, où les forces de l'ordre sont de plus en plus souvent prises pour cibles par les narcotrafiquants.

 

A ces barrages, tenus par des soldats au visage dissimulés derrière des masques de ski et équipés d'armes automatiques, s'ajoute un dispositif aérien et maritime d'une rare ampleur.

 

Au total, 5.500 hommes ont été envoyés en renfort dans cet Etat dont le président Felipe Calderon est originaire, où la culture du cannabis prospère.

 

Cette démonstration de force fait suite aux représailles suscitées par la capture d'un membre de "La Familia", le cartel local. Les corps de douze agents de la police fédérale portant des traces de torture ont été découverts lundi au bord d'une
autoroute.

 

Un enregistrement vidéo montrant leur calvaire a été brièvement diffusé sur le site internet Youtube, selon le quotidien El Universal. Dix policiers municipaux soupçonnés de complicité avec les assassins ont été arrêtés.

 

"Nous en sommes arrivés à un point tel que les autorités locales sont dépassées et il est malheureusement nécessaire d'envoyer des renforts pour essayer de restaurer la paix à Michoacan", a commenté un habitant de Morelia, capitale de l'Etat, théâtre d'un attentat à la grenade commis le 16 septembre, jour de la fête nationale.

 

Au pouvoir depuis 2006, Felipe Calderon a déclaré la guerre aux narcotrafiquants, dont les règlements de comptes et les affrontements avec les forces de l'ordre ont fait 12.800 morts en trois ans.

Première publication : 19/07/2009

COMMENTAIRE(S)