Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar, nouvelle journée de mobilisation à Antananarivo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration: tensions à la frontière franco-italienne

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux Etats-Unis : le président et Trump, une complicité et des désaccords

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Naïssam Jalal et le trio Amzik, nouveaux visages des musiques orientales

En savoir plus

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

L’invité du jour

Jean-Claude Heudin : "L’intelligence artificielle, c’est un peu comme la force dans Star Wars"

En savoir plus

FOCUS

Cameroun : les ravages du Tramadol, drogue de synthèse prisée des jeunes

En savoir plus

Asie - pacifique

Le seul survivant du commando islamiste plaide coupable

Vidéo par Pierrick LEURENT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2009

Seul survivant du groupe islamiste qui a attaqué des hôtels de Bombay en novembre 2008, le Pakistanais Mohammad Ajmal Amir Iman, alias "Kasab", a pour la première fois reconnu sa responsabilité dans l'attaque devant la justice indienne.

AFP - Le seul survivant du commando islamiste pakistanais qui avait attaqué Bombay en novembre 2008 a plaidé coupable lors de son procès dans la capitale économique indienne, reconnaissant pour la première fois sa responsabilité dans les attentats, a rapporté lundi la télévision.
  
La chaîne indienne d'informations NDTV a indiqué que Mohammad Ajmal Amir Iman, alias "Kasab", s'est levé dans le box d'un tribunal spécial de Bombay en déclarant vouloir passer aux aveux, avant de commencer à raconter comment s'étaient déroulées les attaques du 26 au 29 novembre 2008 (174 tués, dont neuf des dix assaillants).
  
Ce Pakistanais de 21 ans est jugé depuis la mi-avril, mais début mai il avait plaidé non coupable et rejeté les 86 chefs d'accusation le visant, dont celui d'"actes de guerre" contre l'Inde.

Première publication : 20/07/2009

COMMENTAIRE(S)