Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

EUROPE

Lourdes peines de prison pour deux ex-miliciens serbes de Bosnie

Vidéo par Stéphanie MAUPAS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2009

Les cousins Milan et Sredoje Lukic ont été condamnés par le Tribunal pénal international (TPI) pour crimes contre l'humanité en Bosnie entre 1992 et 1994. Le premier écope de la réclusion à perpétuité, le second à 30 ans de prison.

AFP - Deux ex-paramilitaires serbes, Milan et Sredoje Lukic, ont été condamnés lundi l'un à la réclusion à perpétuité et l'autre à 30 ans de prison par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie pour des crimes contre l'humanité en Bosnie en 1992-1994.
   
"La chambre condamne Milan Lukic à passer le reste de sa vie en prison (...) et Sredoje Lukic à 30 ans d'emprisonnement", a déclaré le juge Patrick Robinson.
   
Les cousins Milan Lukic, 41 ans, et Sredoje Lukic, 48 ans, ont été reconnus coupables du meurtre "sans pitié et vicieux" et de l'extermination de civils musulmans de Bosnie, commis en tant que chef ou membre des "Aigles blancs" ou "Justiciers", une unité paramilitaire serbo-bosniaque de Visegrad (sud-est de la Bosnie).
   
Le 14 juin 1992, les deux accusés ont assassiné quelque 70 femmes, enfants et personnes âgées, tous musulmans de Bosnie, en les enfermant dans une maison de Visegrad qu'ils ont incendiée avant de tirer à l'arme automatique sur ceux qui tentaient de s'enfuir par les fenêtres, selon les juges.
   
Milan Lukic a également tué environ 70 musulmans, femmes, enfants et personnes âgées, enfermés le 27 juin 1992 dans une maison de Bikavac, près de Visegrad, où il avait jeté des grenades après avoir condamné toutes les issues. Le tribunal a acquitté Sredoje Lukic pour ces faits en raison de "preuves insuffisantes".
   
Les deux accusés plaidaient non coupable et leurs avocats avaient demandé qu'ils soient acquittés.

Première publication : 20/07/2009

COMMENTAIRE(S)