Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

SCIENCES

L'OMS dénombre plus de 700 décès à travers le monde

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/07/2009

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a revu à la hausse le bilan des morts ayant contracté le virus H1N1 de la grippe A. Le nombre de décès à travers le monde est désormais porté à plus de 700, contre 429, le 6 juillet.

LE SITE DE L'OMS DÉDIÉ À LA GRIPPE A (H1N1)

AFP -
Le virus de la grippe porcine, apparu fin mars, a déjà tué plus de 700 personnes dans le monde, a annoncé mardi une porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le dernier bilan publié sur le site internet de l'OMS, le 6 juillet, faisait état de 429 morts.

Le nouveau virus A(H1N1) se propage dans le monde à une vitesse "sans précédent" par rapport à d'autres épidémies, avait déclaré vendredi l'OMS, qui a même renoncé à fournir des statistiques globales sur le nombre de personnes atteintes par la pandémie.

Les pays affectés continuent cependant de signaler à l'agence onusienne les cas les plus graves observés, ainsi que les décès confirmés en laboratoire, a ajouté la porte-parole, Aphaluck Bhatiaseve.

"Nous n'avons pas une image complète de la pandémie", a reconnu la porte-parole de l'OMS en déclarant que des "modèles mathématiques" allaient être mis en oeuvre pour permettre à l'organisation d'aider les pays affectés à adapter leur réponse à la propagation du virus.

Interrogée sur les pays qui envisagent de retarder la rentrée des classes ou fermer les écoles pour faire face à la maladie, Mme Aphaluck Bhatiaseve a déclaré que "les fermetures d'écoles est l'une des mesures qui peuvent être considérées".

"Différents pays font face à la pandémie à des niveaux différents et dans des phases différentes", a-t-elle dit. "Ce sont réellement les pays eux-mêmes qui doivent envisager les mesures qu'ils estiment les plus adaptées à leur situation", a ajouté la porte-parole.

Le virus pandémique A(H1N1) 2009 "se répand au niveau international à une vitesse sans précédent", avait averti vendredi l'OMS.

"Au cours des pandémies dans le passé, il a fallu plus de six mois aux virus grippaux pour se propager aussi largement que l'a fait le nouveau virus H1N1 en moins de six semaines", a relevé l'organisation.

Face à cette situation, l'OMS estimant qu'il n'est plus nécessaire voire contre-productif de demander aux pays les plus affectés de tenter de faire des statistiques exhaustives des cas de grippe porcine, a décidé de ne plus communiquer de bilans mondiaux sur la progression de la maladie.

Malgré tout, l'OMS a relevé "le caractère bénin jusqu'à ce jour des symptômes pour l'écrasante majorité des patients, qui se rétablissent généralement, même sans traitement médical, en une semaine après l'apparition des premiers symptômes".

Première publication : 21/07/2009

COMMENTAIRE(S)