Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Afrique

"Des soldats ont aidé à l'enlèvement des Français"

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/07/2009

Le chef des services de renseignements somaliens a déclaré à FRANCE 24 que des soldats du gouvernement somalien avaient participé à l'enlèvement des deux agents français aujourd'hui entre les mains des Shebab, le 14 juillet.

Les deux agents français kidnappés le 14 juillet dernier en plein cœur de Mogadiscio pourraient avoir été enlevés par des soldats du gouvernement somalien auprès de qui ils assuraient une mission d'assistance. C’est-ce qu’affirme le chef des services de renseignements somaliens, le général Mohammed Cheikh Hassan, interviewé par FRANCE 24.

"Il apparaît que la voiture utilisée pour aider les kidnappeurs appartenait à la force des Darawiche, qui dépend du gouvernement", explique le militaire. Ce dernier réfute cependant le fait que les autorités puissent être impliquées. Ce n'est pas "le gouvernement, mais des éléments, des soldats, qui ont aidé d’une manière ou d’une autre à cet enlèvement", affirme-t-il.

Les deux Français ont été enlevés dans leurs chambres de l’hôtel al-Sahafi, un établissement situé "à une dizaine de mètres du siège de la force africaine et à 20 mètres du siège des renseignements de la police", explique Cheikh Hassan. Les kidnappeurs, arrivés à bord de deux voitures, avaient finalement abandonné l’un des deux véhicules, tombé en panne.

 

Dans les jours qui ont suivi leur enlèvement, les deux hommes ont été remis au mouvement islamiste des Shebab, probablement contre une rançon. Mais les informations filtrent difficilement. "L’un des deux otages est toujours à Mogadiscio, le second dans les provinces du sud, nous ne savons pas exactement où, parce que les informations sont contradictoires et les déplacements nombreux d’une maison à l’autre, d’une ville à l’autre. Ces mouvements terroristes ont des moyens pour qu’on ne retrouve pas les otages", explique le général Mohammed Cheikh Hassan.
 

Première publication : 22/07/2009

COMMENTAIRE(S)