Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Economie

Alcatel-Lucent licencie 850 salariés en France

Vidéo par FRANCE 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/07/2009

Contraint de réduire ses coûts de structure, l'équipementier télécoms français Alcatel-Lucent confirme la suppression de 850 emplois en France. Selon les syndicats, 150 autres postes seront également externalisés.

AFP - L'équipementier en télécoms Alcatel-Lucent a confirmé jeudi le lancement d'un plan de réduction des coûts de structure en France qui comprend la suppression d'environ 850 postes et, d'après les syndicats, l'externalisation d'au moins 150 autres postes.
  

"Alcatel-Lucent en France a présenté aux instances représentatives du personnel réunies le 23 juillet un projet de réduction d'environ 850 postes visant à réduire les coûts de structure tout en préservant le rôle central de la France dans le groupe et sa capacité de recherche et développement", a déclaré une porte-parole du groupe à l'AFP.
  
D'après les syndicats, l'externalisation de 150 postes d'Alcatel-Lucent France, principale filiale d'Alcatel-Lucent en France, a également été annoncée en comité central d'entreprise jeudi matin à Vélizy (Yvelines).
  
Le 8 juillet, les syndicats avaient été informés d'un plan d'un millier de suppressions d'emplois d'ici 2010, ce que la direction n'avait pas alors confirmé, dans l'attente des réunions de jeudi.

Première publication : 23/07/2009

COMMENTAIRE(S)