Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Microfinance : on ne prête qu’aux pauvres

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Yves Duteil : avec "Respect", le poète chanteur signe son grand retour

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le commandant Nicolas Maduro va poursuivre la révolution"

En savoir plus

L’invité du jour

Nadège Beausson-Diagne : "Nous sommes Noires avant d'être nous"

En savoir plus

FOCUS

Nicaragua : face au président Ortega, la colère des étudiants

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Italie : un programme qui entend mettre fin à "l'austérité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La fête est finie"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "best of" du Festival de Cannes

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mehdi Benatia : "Je rêve d’emmener le Maroc au bout du Mondial-2018"

En savoir plus

Economie FRANCE

Bouffée d'air pour Thomson dont la dette sera réduite de 45 %

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/07/2009

Le groupe Thomson, dont la dette atteint 2,83 milliards d'euros, verra son passif réduit de 45 % par ses créanciers. Depuis le début de l'année, l'ancien fleuron de l'industrie française cherchait à éponger ses dettes.

AFP - Le groupe Thomson, en grande difficulté financière, a annoncé vendredi, au dernier jour du délai qui lui était imparti, être parvenu à un accord prévoyant une réduction de 45% de sa dette et une entrée des créanciers à son capital.

Selon les termes de cet accord, la dette brute de 2,83 milliards d'euros est réduite à 1,55 milliard. En échange, les banquiers et porteurs d'obligations vont recevoir des actions et des obligations remboursables en actions.

Après la révélation en début d'année d'une dette brute d'un montant de 2,9 milliards d'euros, ne lui permettant plus de respecter ses engagements bancaires, Thomson avait entamé des discussions avec ses prêteurs, au nombre d'une cinquantaine.

Fin avril, il s'était vu accorder un premier sursis jusqu'à l'assemblée générale du 16 juin, date à laquelle les discussions avaient été à nouveau prolongées, avec pour échéance le 24 juillet.

Première publication : 24/07/2009

COMMENTAIRE(S)