Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

Amériques

Un réseau de corruption démantelé dans le New Jersey, 44 arrestations

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/07/2009

Un vaste coup de filet a conduit à l'arrestation d'une quarantaine d'élus et de cinq rabbins, dans l'État du New Jersey. Les prévenus sont soupçonnés de corruption, d'extorsion de fonds, de blanchiment d'argent et de trafic d'organes.

AFP - Une quarantaine d'élus locaux et cinq rabbins ont été arrêtés jeudi dans la banlieue de New York lors du démantèlement d'un réseau de corruption ayant des ramifications jusqu'en Israël et en Suisse.
  
Les maires des villes d'Hoboken, Secaucus et Ridgefield, dans l'Etat du New Jersey, figurent parmi les personnes arrêtées dans le cadre de ce coup de filet qui a commencé à l'aube. Les autorités soupçonnent les prévenus de corruption, extorsion de fonds, blanchiment d'argent et trafic d'organes.
  
Les télévisions ont montré les images des dirigeants locaux placés menottes au poignet à bord d'un autocar qui devait les diriger vers leur lieu de détention, aux côtés de rabbins en tenue traditionnelle. Plusieurs synagogues ont été perquisitionnées et un total de 44 personnes arrêtées.
  
"Ces personnalités politiques se sont vendues", a résumé le procureur Ralph Marra lors d'une conférence de presse, tout en accusant les religieux juifs d'avoir "dissimulé leurs vastes activités criminelles derrière une façade de respectabilité".
  
Le coup de filet semblait l'un des plus vastes jamais lancés dans l'Etat du New Jersey (nord-est) connu pour ses relations malsaines entre la politique et le crime organisé. L'Etat a servi de cadre à la série télévisée "Les Sopranos" consacrée à la mafia.
  
Les autorités ont indiqué avoir enquêté pendant dix ans sur ce réseau de corruption organisée. Les élus faisaient passer leurs pots-de-vin pour des contributions électorales, selon la justice.
  
Quant au rabbin Levy Izhak Rosenbaum, il est accusé de trafic d'organes pour avoir persuadé des "donneurs" de lui vendre pour 10.000 dollars des reins qu'il revendait seize fois plus cher.
  
Le gouverneur démocrate du New Jersey, Jon Corzine, a dénoncé "un degré de corruption scandaleux et intolérable". "La corruption est inacceptable, partout en tout temps et par qui que ce soit", a-t-il estimé dans une déclaration écrite.
  
M. Corzine risque d'avoir une réélection difficile en novembre face au républicain Chris Christie, un ancien procureur qui a à son actif plusieurs années de combat contre la corruption au New Jersey.
  
La police a démenti tout motif politique derrière les arrestations, qui touchent plus largement des responsables démocrates que républicains.
  
"Il ne s'agit pas de politique ni de religion. Il s'agit de criminels qui se servent de la politique et de la religion", a commenté un responsable du FBI, Weysan Dun.
  
Les suspects risquent jusqu'à 20 ans de prison pour abus de pouvoir et blanchiment d'argent, 10 ans pour prévarication et cinq ans pour trafic d'organes.

Première publication : 24/07/2009

COMMENTAIRE(S)