Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

EUROPE

Trois détenus s'évadent par hélicoptère de la prison de Bruges

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/07/2009

Un hélicoptère, dont le pilote a été pris en otage, s'est posé jeudi dans la cour de la prison de Bruges, dans le nord de la Belgique, avant de redécoller avec trois détenus à son bord. L'un des fugitifs est considéré comme très dangereux.

AFP - Trois détenus, dont l'un est considéré comme particulièrement dangereux, se sont évadés jeudi par hélicoptère de la prison de Bruges, dans le nord de la Belgique, laissant ensuite un complice dans la prison derrière eux, a indiqué le ministère de la Justice.
  
Selon l'agence Belga, citant le porte-parole du ministère de la Justice, un couple a d'abord loué un hélicoptère puis pris le pilote en otage, le forçant à se poser dans la cour de la prison d'où il a redécollé avec trois détenus vers 17H40 locales (15H40 GMT).
  
"Un complice est resté à la prison. Peut-être que le nombre de places dans l'hélicoptère était limité et que ce complice ne pouvait pas monter à bord. Ce complice s'est en tout cas rendu coupable de prise d'otage", a précisé le porte-parole.
  
L'appareil a été retrouvé vide par la suite à Aalter (près de Gand). Les bandits en fuite se sont emparés par la force d'une voiture à une station-service avant de changer de véhicule et de prendre une conductrice en otage.
  
Cette femme a été libérée indemne à Melle (Flandres), selon la police.
  
Les trois évadés, Mohammed Johry, Abdel had Kahjary Mulloul et Ashraf Sekkaki, ont un passé criminel chargé, selon le parquet de Bruges cité par Belga.
  
Ashraf Sekkaki, 26 ans, décrit comme très brutal, et détenu depuis 10 ans, selon les médias belges. Il a à son actif une dizaine d'attaques de banques et plusieurs actes de violence.
  
L'homme s'était déjà évadé d'une prison, à Turnhout (nord), en septembre 2003, pour une cavale qui avait duré cinq mois, avant qu'il ne soit repris par la police.
  
Sekkaki s'est rendu célèbre dans le pays, fin 2008, en dénonçant les quartiers de haute sécurité de la prison de Bruges. Il avait fait passer un courrier à ce sujet publié par le journal De Morgen.

Première publication : 24/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)