Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Culture

Amazon poursuivi en Allemagne pour vente de livres révisionnistes

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/07/2009

L'association juive American Jewish Committee a déposé plainte contre le site allemand d'Amazon pour incitation à la haine raciale. L'organisation reproche au portail de commercialiser des livres révisionnistes et antisémites.

AFP - L'organisation juive américaine American Jewish Committee (AJC) a porté plainte contre la filiale allemande du groupe de commerce électronique américain Amazon pour incitation à la haine raciale, a-t-il annoncé vendredi.
  
L'AJC reproche à +Amazon.de+ de vendre sur son site des livres à caractère antisémite, révisionniste ou relativisant la période nazie.
  
"Il est inacceptable qu'+Amazon.de+ propose des livres que l'on ne trouve normalement que dans les magasins liés aux groupuscules d'extrême droite", a souligné Deidre Berger, directrice de l'antenne berlinoise de l'AJC.
  
"Amazon.de" propose notamment, dans sa version allemande, "Le Mythe d'Auschwitz" de Wilhelm Stäglich, ainsi que des ouvrages d'Erich Glagau, qui affirme que l'holocauste "est un conte", a constaté l'AFP. D'autres auteurs considérés comme révisionnistes sont également référencés.
  
Des ouvrages imprimés par "Deutsche Stimme", la maison d'édition du parti néo-nazi allemand NPD, sont aussi en vente sur le site de commerce en ligne.
  
Interrogée par l'AFP, une porte-parole d'Amazon Allemagne a indiqué qu'"évidemment" le site ne vendait pas de livres interdits ou représentants un danger pour les enfants. Mais, a-t-elle ajouté, Amazon s'en tient au principe de la liberté d'expression et de ce fait n'est pas enclin à retirer certains ouvrages de son site.
  
"Nous pensons que la meilleure réponse à une littérature contestable n'est pas de la retirer mais d'en débattre davantage", a-t-elle souligné.
  
"Nous exigeons qu'+Amazon.de+ agisse à partir de maintenant et enlève de son catalogue tous les ouvrages délictueux", a précisé Deidre Berger.
  
En Allemagne, les saluts hitlériens, les croix gammées, ainsi que d'autres signes distinctifs nazis sont interdits depuis la Seconde Guerre mondiale.
  
La vente de certains ouvrages, notamment "Mein Kampf" d'Hitler, est également interdite même à des fins de documentation historique.

Première publication : 25/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)