Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Culture

Amazon poursuivi en Allemagne pour vente de livres révisionnistes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/07/2009

L'association juive American Jewish Committee a déposé plainte contre le site allemand d'Amazon pour incitation à la haine raciale. L'organisation reproche au portail de commercialiser des livres révisionnistes et antisémites.

AFP - L'organisation juive américaine American Jewish Committee (AJC) a porté plainte contre la filiale allemande du groupe de commerce électronique américain Amazon pour incitation à la haine raciale, a-t-il annoncé vendredi.
  
L'AJC reproche à +Amazon.de+ de vendre sur son site des livres à caractère antisémite, révisionniste ou relativisant la période nazie.
  
"Il est inacceptable qu'+Amazon.de+ propose des livres que l'on ne trouve normalement que dans les magasins liés aux groupuscules d'extrême droite", a souligné Deidre Berger, directrice de l'antenne berlinoise de l'AJC.
  
"Amazon.de" propose notamment, dans sa version allemande, "Le Mythe d'Auschwitz" de Wilhelm Stäglich, ainsi que des ouvrages d'Erich Glagau, qui affirme que l'holocauste "est un conte", a constaté l'AFP. D'autres auteurs considérés comme révisionnistes sont également référencés.
  
Des ouvrages imprimés par "Deutsche Stimme", la maison d'édition du parti néo-nazi allemand NPD, sont aussi en vente sur le site de commerce en ligne.
  
Interrogée par l'AFP, une porte-parole d'Amazon Allemagne a indiqué qu'"évidemment" le site ne vendait pas de livres interdits ou représentants un danger pour les enfants. Mais, a-t-elle ajouté, Amazon s'en tient au principe de la liberté d'expression et de ce fait n'est pas enclin à retirer certains ouvrages de son site.
  
"Nous pensons que la meilleure réponse à une littérature contestable n'est pas de la retirer mais d'en débattre davantage", a-t-elle souligné.
  
"Nous exigeons qu'+Amazon.de+ agisse à partir de maintenant et enlève de son catalogue tous les ouvrages délictueux", a précisé Deidre Berger.
  
En Allemagne, les saluts hitlériens, les croix gammées, ainsi que d'autres signes distinctifs nazis sont interdits depuis la Seconde Guerre mondiale.
  
La vente de certains ouvrages, notamment "Mein Kampf" d'Hitler, est également interdite même à des fins de documentation historique.

Première publication : 25/07/2009

COMMENTAIRE(S)