Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Economie

Ericsson s'offre la division téléphonie mobile de Nortel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/07/2009

L'équipement suédois Ericsson s'apprête à dépenser 795 millions d'euros pour acquérir la division mobile de son concurrent canadien Nortel, en faillite. Nokia et RIM, le constructeur des Blackberry, étaient également intéressés.

AFP - L'équimentier suédois de télécommunications, Ericsson va acquérir la division du canadien Nortel spécialisée dans les réseaux de téléphonie mobile, mise aux enchères vendredi, pour 1,13 milliard de dollars (795 millions d'euros), a-t-il annoncé samedi.
 

L'accord prévoit le transfert à Ericsson de 2.500 employés nord-américains de Nortel spécialisés dans les réseaux 3G (technologie CMDA) et 4G (nouvelle génération, très haut débit mobile), indique le suédois dans un communiqué.

 

"Cette annonce fait suite à la fin des enchères initiées par Nortel et la transaction est soumise à l'accord du tribunal et des autorités de la concurrence", précise-t-il.
 

L'équipementier télécom canadien Nortel, qui a déposé le bilan en janvier, a vainement tenté de se restructurer mais a finalement décidé en juin de vendre ses principales divisions.

 

"Acquérir les activités nord-américaines de Nortel dans la 3G nous permet de mieux servir la région au moment où nous construisons des partenariats pour le passage prochain à la 4G (Long term evolution, LTE)", commente le PDG sur le départ d'Ericsson, Carl-Henric Svanberg, dans le communiqué.
 

"En outre, en ajoutant 2.500 employés très qualifiés, dont 400 travaillent dans la recherche et le développement de la 4G, Ericsson renforce son engagement en Amérique du Nord", observe-t-il.

 

Le germano-finlandais Nokia Siemens Networks et le fabricant canadien de téléphones mobiles Research in Motion (RIM, fabricant du Blackberry), avaient également fait part de leur intérêt pour l'acquisition.
 

Un accord pour un montant 650 millions de dollars avec Nokia Siemens avait même été annoncé en juin, mais le tribunal des faillites a exigé une mise aux enchères pour déterminer si les actifs pouvaient être vendus plus chers.

 

Les activités en question de Nortel ont réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 2 milliards de dollars.
 

Après l'annonce début juillet d'un important contrat de sous-traitance dans les sept années à venir avec l'opérateur américain de téléphonie mobile Sprint Nextel, l'achat de la division de Nortel marque un nouveau pas dans l'implantation en Amérique du Nord d'Ericsson.
 

En comptant le transfert d'employés de Sprint Nextel et Nortel, le géant suédois emploiera près de 14.000 personnes en Amérique du Nord, qui devient la première région du groupe en termes d'effectifs, selon Ericsson.

 

Ericsson, qui véhicule via ses réseaux près de 40% du trafic mondial de la téléphonie mobile, compte actuellement près de 75.000 employés dans le monde.

Première publication : 25/07/2009

COMMENTAIRE(S)