Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Amériques

Accord "historique" sur l'exploitation du barrage géant d'Itaipu

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

Le Brésil et le Paraguay se sont mis d'accord sur les conditions d'exploitation du barrage hydroélectrique d'Itaipu, l'un des plus grands du monde, à leur frontière commune. La révision porte sur le prix de l'énergie vendue à Brasilia.

AFP - Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva et son homologue du Paraguay Fernando Lugo ont annoncé samedi la conclusion d'un accord "historique" sur l'exploitation du barrage hydroélectrique d'Itaipu, l'un des plus grands du monde, à la frontière des deux pays.

Selon l'accord, le Brésil versera annuellement environ 360 millions de dollars au Paraguay pour la vente d'électricité à son immense voisin, contre 120 millions actuellement.

"Nous avons franchi un pas très important, ceci est un accord historique", a déclaré le président brésilien au cours d'une conférence de presse commune à Asuncion, aux côtés de Fernando Lugo.

Le Paraguay réclamait depuis des années une révision du traité sur ce barrage binational afin de percevoir davantage d'argent pour l'énergie vendue au Brésil. Le contrat stipule que le Brésil est prioritaire dans l'achat de l'énergie que le Paraguay n'utilise pas et, de fait, le géant brésilien garde 95% de l'énergie produite.

Construit il y a 35 ans à Foz do Iguaçu (sud du Brésil) sur le fleuve Parana pour un coût de 12 milliards de dollars, Itaipu est le second plus grand barrage du monde après celui des Trois Gorges en Chine. Sa capacité installée est de 12.600 megawatts (MW).

L'accord révisé prévoit en outre la possibilité pour le Paraguay de vendre l'énergie produite sur le marché brésilien, mais non à un pays tiers comme le demandait Asuncion, une perspective repoussée à 2023.

Le président Lula s'est également engagé à financer plusieurs projets d'infrastructures chez son petit voisin par des crédits à long terme, dont une ligne à haute tension entre le barrage et Asuncion pour un montant de 450 millions de dollars.

Le président Lugo a relevé que "en 10 mois (de négociations), grâce à la volonté de ce gouvernement et du président Lula, nous avons avancé sur une revendication vieille de 30 ans".

"Ce sont 360 millions de dollars (annuels) que mon gouvernement s'engage à consacrer au développement productif et aux besoins sociaux" du pays, a assuré le président du Paraguay, un ancien évêque qui avait fait des "injustices d'Itaipu" un des slogans de la campagne électorale qui l'a mené au pouvoir en avril 2008.

 

Première publication : 26/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)