Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : les universités, nouveaux viviers du terrorisme ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Touadéra : "Le départ de la force Sangaris de Centrafrique était prématuré"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le retour de "Ça" sur grand écran

En savoir plus

FACE À FACE

Emmanuel Macron à l'ONU : le président français face au monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Trump à l'ONU : "irresponsable et infantile"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : vers une interdiction des voitures à essence d'ici 2040

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Devenez citoyen des îles Poubelle !"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Produits chimiques : la nouvelle réglementation européenne

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

Asie - pacifique

Des milliers d'ouvriers de la sidérurgie affrontent la police

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

Opposés au rachat de leur entreprise sidérurgique, 30 000 ouvriers chinois ont affronté les forces de l'ordre, dans la province de Jilin (Nord-Est). Le directeur général du nouveau groupe a été battu à mort par plusieurs manifestants.

REUTERS - Des affrontements ont opposé quelque 30.000 ouvriers chinois à la police anti-émeute vendredi lors d'une manifestation contre un rachat d'entreprise qui a fait un mort, rapporte dimanche une organisation de défense des droits de l'homme.

Les ouvriers manifestaient dans la province de Jilin (Nord-Est) contre le rachat de Tonghua Iron Steel par le groupe sidérurgique Jianlong Steel, a précisé le Centre d'information pour les droits de l'homme basé à Hong Kong.

Le directeur général de Jianlong, qui avait gagné trois millions de yuans l'année dernière quand les retraités du groupe n'avait droit à 200 yuans par mois, a été battu à mort par des ouvriers, dont la colère est nourrie dans tous le pays par les inégalités et le chômage croissants, a précisé le Centre.

Selon un policier cité par le South China Morning Post, ils ont ensuite empêché les services de secours de lui venir en aide. Des heurts ont éclaté entre les manifestants et les forces de sécurité, faisant une centaine de blessés.
 

Première publication : 26/07/2009

COMMENTAIRE(S)