Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Accord inédit sur la Libye

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elan de solidarité après les incendies dans le sud de la France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les rockers écolos de Midnight Oil reviennent après 15 ans de pause

En savoir plus

FOCUS

Kenya : les autorités affichent la fermeté face à la menace des Shebab

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Esplanade des Mosquées : "Israël commence à retirer les détecteurs de métaux"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de retour sur le marché obligataire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Destructeur", le feu ravage la Corse et le Sud-Est

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'absence remarquée de Macron à la conférence sur le sida

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

Asie - pacifique

Des milliers d'ouvriers de la sidérurgie affrontent la police

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

Opposés au rachat de leur entreprise sidérurgique, 30 000 ouvriers chinois ont affronté les forces de l'ordre, dans la province de Jilin (Nord-Est). Le directeur général du nouveau groupe a été battu à mort par plusieurs manifestants.

REUTERS - Des affrontements ont opposé quelque 30.000 ouvriers chinois à la police anti-émeute vendredi lors d'une manifestation contre un rachat d'entreprise qui a fait un mort, rapporte dimanche une organisation de défense des droits de l'homme.

Les ouvriers manifestaient dans la province de Jilin (Nord-Est) contre le rachat de Tonghua Iron Steel par le groupe sidérurgique Jianlong Steel, a précisé le Centre d'information pour les droits de l'homme basé à Hong Kong.

Le directeur général de Jianlong, qui avait gagné trois millions de yuans l'année dernière quand les retraités du groupe n'avait droit à 200 yuans par mois, a été battu à mort par des ouvriers, dont la colère est nourrie dans tous le pays par les inégalités et le chômage croissants, a précisé le Centre.

Selon un policier cité par le South China Morning Post, ils ont ensuite empêché les services de secours de lui venir en aide. Des heurts ont éclaté entre les manifestants et les forces de sécurité, faisant une centaine de blessés.
 

Première publication : 26/07/2009

COMMENTAIRE(S)