Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Corée du Sud : la rue en passe de faire chuter la présidente Park Geung-Hye

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jean-Michel Jarre : "L’électro européenne a envahi le monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Corée du Sud : les "chaebols" sous le feu des questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Leçon de diplomatie chinoise pour le néophyte Donald Trump"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux de Manuel Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls est-il capable de rassembler les socialistes ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'organisation EI perd la ville de Syrte, son fief en Libye

En savoir plus

LE DÉBAT

"Non" au référendum en Italie : quelles conséquences dans le pays et en Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

Asie - pacifique

Des milliers d'ouvriers de la sidérurgie affrontent la police

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

Opposés au rachat de leur entreprise sidérurgique, 30 000 ouvriers chinois ont affronté les forces de l'ordre, dans la province de Jilin (Nord-Est). Le directeur général du nouveau groupe a été battu à mort par plusieurs manifestants.

REUTERS - Des affrontements ont opposé quelque 30.000 ouvriers chinois à la police anti-émeute vendredi lors d'une manifestation contre un rachat d'entreprise qui a fait un mort, rapporte dimanche une organisation de défense des droits de l'homme.

Les ouvriers manifestaient dans la province de Jilin (Nord-Est) contre le rachat de Tonghua Iron Steel par le groupe sidérurgique Jianlong Steel, a précisé le Centre d'information pour les droits de l'homme basé à Hong Kong.

Le directeur général de Jianlong, qui avait gagné trois millions de yuans l'année dernière quand les retraités du groupe n'avait droit à 200 yuans par mois, a été battu à mort par des ouvriers, dont la colère est nourrie dans tous le pays par les inégalités et le chômage croissants, a précisé le Centre.

Selon un policier cité par le South China Morning Post, ils ont ensuite empêché les services de secours de lui venir en aide. Des heurts ont éclaté entre les manifestants et les forces de sécurité, faisant une centaine de blessés.
 

Première publication : 26/07/2009

COMMENTAIRE(S)