Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Asie - pacifique

Des milliers d'ouvriers de la sidérurgie affrontent la police

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

Opposés au rachat de leur entreprise sidérurgique, 30 000 ouvriers chinois ont affronté les forces de l'ordre, dans la province de Jilin (Nord-Est). Le directeur général du nouveau groupe a été battu à mort par plusieurs manifestants.

REUTERS - Des affrontements ont opposé quelque 30.000 ouvriers chinois à la police anti-émeute vendredi lors d'une manifestation contre un rachat d'entreprise qui a fait un mort, rapporte dimanche une organisation de défense des droits de l'homme.

Les ouvriers manifestaient dans la province de Jilin (Nord-Est) contre le rachat de Tonghua Iron Steel par le groupe sidérurgique Jianlong Steel, a précisé le Centre d'information pour les droits de l'homme basé à Hong Kong.

Le directeur général de Jianlong, qui avait gagné trois millions de yuans l'année dernière quand les retraités du groupe n'avait droit à 200 yuans par mois, a été battu à mort par des ouvriers, dont la colère est nourrie dans tous le pays par les inégalités et le chômage croissants, a précisé le Centre.

Selon un policier cité par le South China Morning Post, ils ont ensuite empêché les services de secours de lui venir en aide. Des heurts ont éclaté entre les manifestants et les forces de sécurité, faisant une centaine de blessés.
 

Première publication : 26/07/2009

COMMENTAIRE(S)