Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

Justice et politique, une passion française !

En savoir plus

La chute en politique, une routine?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

Nicolas Sarkozy : l'éternel retour ?

En savoir plus

DSK, une condamnation sévère ?

En savoir plus

Nicolas Sarkozy, un retour politique est-il possible ?

En savoir plus

La démission du pape, un geste moderne ?

En savoir plus

Guerre au Mali, la France seule ?

En savoir plus

Une rentrée politique sous tension pour le gouvernement ?

En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Vidéo : à la rencontre des réfugiés syriens exilés en Turquie

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

Moyen-Orient

Obama est "déterminé" à relancer les efforts de paix, selon Mitchell

Vidéo par Louise DUPONT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

Dans le cadre de sa nouvelle tournée au Proche-Orient, l'émissaire américain George Mitchell a été reçu à Damas par le président syrien Bachar al-Assad. Au menu des discussions : les perspectives de paix entre Israël et ses voisins.

AFP - L'émissaire américain pour le Proche-Orient George Mitchell a qualifié de "franc et positif" son entretien dimanche à Damas avec le président syrien Bachar al-Assad, au début d'une nouvelle tournée destinée à promouvoir la paix entre Israël et ses voisins arabes.

Dans des déclarations à la presse, il a indiqué avoir discuté avec le président Assad des "perspectives pour avancer vers notre objectif, une paix globale dans la région, et pour améliorer les relations entre les Etats-Unis et la Syrie".

"J'ai informé M. Assad que le président (américain Barack) Obama était déterminé à faciliter (l'instauration) d'une paix israélo-arabe véritable et globale, entre Palestiniens et Israéliens, entre la Syrie et Israël et entre le Liban et Israël", a-t-il poursuivi.

"En fin de compte, les Etats-Unis voudraient parvenir à une totale normalisation des relations entre Israël et tous les pays de la région", a ajouté M. Mitchell, arrivé à Damas dans la nuit de samedi à dimanche.

"Concernant la Syrie et Israël, notre prochain objectif est de relancer les négociations". "Une paix globale est le seul chemin pour garantir stabilité, sécurité et prospérité à tous les pays de la région", a estimé M. Mitchell qui effectue sa deuxième visite en Syrie depuis la mi-juin et doit se rendre par la suite en Israël.

En mai 2008, la Syrie et Israël ont lancé des pourparlers indirects de paix par l'entremise de la Turquie. Ces pourparlers ont été suspendus en décembre dernier après l'offensive de l'armée israélienne dans la bande de Gaza.

Quand aux relations entre Washington et Damas, l'émissaire américain a souligné que "les Etats-Unis sont impliqués dans un dialogue (avec la Syrie) basé sur des intérêts mutuels et un respect mutuel (...) sur des objectifs communs et sur des différences lorsqu'elles interviennent".

"La Syrie, comme tous ses voisins, a besoin d'une paix réelle", a encore dit l'émissaire américain.

L'administration Obama est engagée dans des contacts diplomatiques prudents avec la Syrie après une longue période de relations tendues entre Damas et Washington, dans le cadre de ses efforts pour promouvoir la paix entre Israël et ses voisins.

Première publication : 26/07/2009

COMMENTAIRE(S)