Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Moyen-Orient

Obama est "déterminé" à relancer les efforts de paix, selon Mitchell

©

Vidéo par Louise DUPONT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

Dans le cadre de sa nouvelle tournée au Proche-Orient, l'émissaire américain George Mitchell a été reçu à Damas par le président syrien Bachar al-Assad. Au menu des discussions : les perspectives de paix entre Israël et ses voisins.

AFP - L'émissaire américain pour le Proche-Orient George Mitchell a qualifié de "franc et positif" son entretien dimanche à Damas avec le président syrien Bachar al-Assad, au début d'une nouvelle tournée destinée à promouvoir la paix entre Israël et ses voisins arabes.

Dans des déclarations à la presse, il a indiqué avoir discuté avec le président Assad des "perspectives pour avancer vers notre objectif, une paix globale dans la région, et pour améliorer les relations entre les Etats-Unis et la Syrie".

"J'ai informé M. Assad que le président (américain Barack) Obama était déterminé à faciliter (l'instauration) d'une paix israélo-arabe véritable et globale, entre Palestiniens et Israéliens, entre la Syrie et Israël et entre le Liban et Israël", a-t-il poursuivi.

"En fin de compte, les Etats-Unis voudraient parvenir à une totale normalisation des relations entre Israël et tous les pays de la région", a ajouté M. Mitchell, arrivé à Damas dans la nuit de samedi à dimanche.

"Concernant la Syrie et Israël, notre prochain objectif est de relancer les négociations". "Une paix globale est le seul chemin pour garantir stabilité, sécurité et prospérité à tous les pays de la région", a estimé M. Mitchell qui effectue sa deuxième visite en Syrie depuis la mi-juin et doit se rendre par la suite en Israël.

En mai 2008, la Syrie et Israël ont lancé des pourparlers indirects de paix par l'entremise de la Turquie. Ces pourparlers ont été suspendus en décembre dernier après l'offensive de l'armée israélienne dans la bande de Gaza.

Quand aux relations entre Washington et Damas, l'émissaire américain a souligné que "les Etats-Unis sont impliqués dans un dialogue (avec la Syrie) basé sur des intérêts mutuels et un respect mutuel (...) sur des objectifs communs et sur des différences lorsqu'elles interviennent".

"La Syrie, comme tous ses voisins, a besoin d'une paix réelle", a encore dit l'émissaire américain.

L'administration Obama est engagée dans des contacts diplomatiques prudents avec la Syrie après une longue période de relations tendues entre Damas et Washington, dans le cadre de ses efforts pour promouvoir la paix entre Israël et ses voisins.

Première publication : 26/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)