Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • En direct : "aucune hypothèse exclue" après la disparition du vol d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Moyen-Orient

Des parlementaires prônent le dialogue avec les modérés du Hamas

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

Convaincus que la politique étrangère de Londres ne favorise pas la paix au Proche-Orient, des parlementaires britanniques encouragent le gouvernement à nouer le dialogue avec les modérés du mouvement islamiste palestinien Hamas.

AFP - La Grande-Bretagne aurait intérêt à engager le dialogue avec les modérés du mouvement islamiste palestinien Hamas dans le cadre du processus de paix israélo-palestinien, ont estimé des parlementaires britanniques dans un rapport publié dimanche.
  
Les membres de la Commission des Affaires étrangères du Parlement britannique estiment que l'absence de dialogue avec le mouvement palestinien islamiste, au pouvoir dans la bande de Gaza, ne favorise pas la paix au Proche-Orient.
  
"Nous voyons peu de signes qui indiquent que la politique actuelle du refus du dialogue avec le Hamas permet d'atteindre les objectifs déclarés du Quartette", juge le rapporteur Mike Gapes.
  
"C'est ainsi que nous réitérons notre recommandation de 2007 selon laquelle le gouvernement devrait rapidement examiner la possibilité de nouer le dialogue avec les éléments modérés du Hamas", ajoute M. Gapes.
  
Jusqu'à présent, la Grande-Bretagne a conditionné le dialogue avec le Hamas à la reconnaissance par le mouvement palestinien de l'existence de l'Etat d'Israël, à la fin de la violence et à l'acception du rôle du Quartette (Union européenne, Russie, Etats-Unis et Nations unies) qui a pour mission de relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens.
  
Le Quartette a adopté en 2003 une "Feuille de route" destinée à aboutir, par étapes, à un règlement permanent du conflit israélo-palestinien, sur la base du principe de l'existence de deux États.
  
Le rapport de la Commission souligne également la différence d'approche du gouvernement britannique qui a engagé des contacts avec certains députés du mouvement chiite libanais Hezbollah, considéré comme terroriste par Washington.
  
"Nous en arrivons à la conclusion que le processus de paix crédible que le Quartette appelle de ses voeux, comme élément de sa stratégie pour concurrencer le Hamas, sera difficile à atteindre sans une coopération plus forte du Hamas lui-même", précise le rapport.

Première publication : 26/07/2009

COMMENTAIRE(S)