Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Moyen-Orient

Des parlementaires prônent le dialogue avec les modérés du Hamas

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

Convaincus que la politique étrangère de Londres ne favorise pas la paix au Proche-Orient, des parlementaires britanniques encouragent le gouvernement à nouer le dialogue avec les modérés du mouvement islamiste palestinien Hamas.

AFP - La Grande-Bretagne aurait intérêt à engager le dialogue avec les modérés du mouvement islamiste palestinien Hamas dans le cadre du processus de paix israélo-palestinien, ont estimé des parlementaires britanniques dans un rapport publié dimanche.
  
Les membres de la Commission des Affaires étrangères du Parlement britannique estiment que l'absence de dialogue avec le mouvement palestinien islamiste, au pouvoir dans la bande de Gaza, ne favorise pas la paix au Proche-Orient.
  
"Nous voyons peu de signes qui indiquent que la politique actuelle du refus du dialogue avec le Hamas permet d'atteindre les objectifs déclarés du Quartette", juge le rapporteur Mike Gapes.
  
"C'est ainsi que nous réitérons notre recommandation de 2007 selon laquelle le gouvernement devrait rapidement examiner la possibilité de nouer le dialogue avec les éléments modérés du Hamas", ajoute M. Gapes.
  
Jusqu'à présent, la Grande-Bretagne a conditionné le dialogue avec le Hamas à la reconnaissance par le mouvement palestinien de l'existence de l'Etat d'Israël, à la fin de la violence et à l'acception du rôle du Quartette (Union européenne, Russie, Etats-Unis et Nations unies) qui a pour mission de relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens.
  
Le Quartette a adopté en 2003 une "Feuille de route" destinée à aboutir, par étapes, à un règlement permanent du conflit israélo-palestinien, sur la base du principe de l'existence de deux États.
  
Le rapport de la Commission souligne également la différence d'approche du gouvernement britannique qui a engagé des contacts avec certains députés du mouvement chiite libanais Hezbollah, considéré comme terroriste par Washington.
  
"Nous en arrivons à la conclusion que le processus de paix crédible que le Quartette appelle de ses voeux, comme élément de sa stratégie pour concurrencer le Hamas, sera difficile à atteindre sans une coopération plus forte du Hamas lui-même", précise le rapport.

Première publication : 26/07/2009

COMMENTAIRE(S)