Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

Economie FRANCE

Sauvé de la faillite, Thomson envisage de changer de nom

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2009

La restructuration de Thomson pourrait s'accompagner d'un changement de nom, a annoncé son PDG, Frédéric Rose, dans la presse. Vendredi, les créanciers du groupe ont consenti à réduire sa dette à hauteur de 45 %.

AFP - Le groupe Thomson, parvenu vendredi avec ses créanciers à un accord qui éloigne le spectre de la faillite, veut accompagner sa restructuration d'un changement de nom, qui sera proposé à l'automne, a annoncé son PDG Frédéric Rose dans un entretien aux Echos de lundi.

La transformation du groupe "va aussi passer par un changement de nom, que nous proposerons lors de l'assemblée générale des actionnaires cet automne", explique M. Rose.

"Nous avions sous-estimé le poids du nom Thomson, qui est devenu un fardeau", ajoute-t-il, précisant que "le public rapproche cette marque de l'électronique grand public, alors que cela n'a plus rien à voir avec notre métier".

"Le nouveau groupe va aussi renouveler très largement son conseil d'administration, avec des personnalités qui accompagneront le groupe dans son renouveau", indique-t-il.

Ancien emblème de l'industrie électronique française, Thomson a quitté le secteur de l'électronique grand public pour se reconvertir dans les métiers de l'image.

Selon les termes de l'accord de restructuration de la dette signé vendredi par la majorité des prêteurs de Thomson après plusieurs mois de discussions, sa dette brute de 2,83 milliards d'euros est réduite de 45%, à 1,55 milliard.

"Notre dette nette après restructuration sera ramenée à 1,1 milliard d'euros et nous sommes convaincus que Thomson peut supporter une dette de ce montant", fait valoir M. Rose.

Première publication : 27/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)