Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Web soutient l'opposition iranienne

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 27/07/2009

Aujourd’hui sur le Net : le Web exprime sa solidarité avec les opposants iraniens ; la Toile américaine divisée autour de l’arrestation d’un universitaire noir ; et une exposition dédiée aux mini-messages publiés sur les réseaux sociaux.

IRAN : L’OPPOSITION RESTE MOBILISÉE

 

Des milliers de personnes à travers le monde ont participé, ce week-end, aux rassemblements organisés à l’occasion de la Journée internationale de soutien au peuple iranien. Objectif : continuer de protester contre la réélection de Mahmoud Ahmadinejad et la répression dont ont été victimes ses opposants. La Toile réagit.

Plusieurs vidéos des manifestations massives de samedi ont rapidement fait leur apparition sur les sites de partage. Et que ce soit à Melbourne, Los Angeles, Francfort ou Paris, les participants ont, une nouvelle fois, appelé à plus de démocratie dans le pays et à ne pas abandonner la population iranienne.

Un appel également relayé par certains grands noms de la musique. Comme le montrent ces images disponibles sur le Web, le groupe irlandais U2 a diffusé ce clip pendant un concert donné à l’occasion de la journée de solidarité. Le rocker iranien Dariush dédie, lui, son nouveau morceau, téléchargeable en ligne, au combat de ses compatriotes. Et le rappeur DJ Spooky et une chanteuse iranienne ont mis gratuitement à disposition des Internautes cette chanson intitulée "Liberté".
 

Le site United 4 Iran.org donne, lui, la parole à plusieurs anciens prix Nobel de la paix. Dans ces vidéos, Desmond Tutu, primé en 1984 ou encore Jody Williams, lauréate en 1997 appellent la communauté internationale à se montrer solidaire de cette lutte.

De son côté, Mohsen Sazegara, un ancien gardien de la révolution entré en dissidence et exilé aux Etats-Unis depuis 2003, utilise le Net pour donner des conseils en matière de désobéissance civile aux opposants restés dans le pays. Il les invite par exemple à porter des masques lors des manifestations pour éviter d'être identifiés.

Enfin, dernière technique en vogue initiée par ce blogueur iranien vivant en Allemagne pour déstabiliser le régime : l'identification de miliciens bassidjis, principaux acteurs de la répression, par diffusion de leurs photos, adresses ou numéros de téléphone.

 


CONTROVERSE RACIALE AUX ÉTATS-UNIS

 

Bien que Barack Obama ait annoncé qu’il regrettait le choix de ses mots en qualifiant de "stupide" l’arrestation de l’universitaire noir Henry Gates à son domicile alors qu’il tentait de rentrer chez lui, cette controverse raciale qui agite les Etats-Unis depuis près d’une semaine continue de faire rage dans la blogosphère américaine.

 

Ainsi, ce photomontage diffusé en ligne dénonce l’attitude jugée inappropriée des policiers qui n’ont pas hésité à passer des menottes à un homme apparemment inoffensif qui, de surcroît, avait prouvé qu’il se trouvait chez lui.

De nombreux internautes noirs choqués par cet incident sont venus quant à eux exprimer leur soutien à Henry Gates sur la page Facebook de ce professeur renommé de l’université d’Harvard.

Et sur le site The Root, où il collabore, Henry Gates espère que cet épisode contribuera à faire avancer la question du racisme aux Etats-Unis, et à bâtir une société dans laquelle tous les citoyens seront égaux devant la loi.

De son côté, le sergent James Crowley, qui a procédé à l’arrestation, raconte sa version des faits dans cette interview accordée à une Web TV. Visiblement blessé par les propos du président Obama, il affirme qu’il n’a fait que respecter la procédure à suivre et que l’accuser de racisme est ridicule.

Et de nombreux policiers sont montés au créneau afin de défendre leur confrère. Celui-ci par exemple considère ainsi qu’avec ces propos, Barack Obama a stigmatisé tous les officiers des Etats-Unis. Et il exige des excuses officielles de la part du président américain.


TWITTER ET FACEBOOK S’EXPOSENT

 

Murmur Study est un projet artistique lancé par Christopher Baker qui édite sur de fines bandes de papier, les pensées fugitives des internautes publiées sur les messageries de réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook. Vingt imprimantes thermiques produisent en temps réel d’innombrables chutes de texte qui s’accumulent sur le sol comme un plat de spaghettis.

 

DICTIONNAIRE DU FUTUR

 

Voici à quoi pourrait ressembler la langue française dans quelques années. Dans le dictionnaire du futur, on découvre les mots de demain et même d’après-demain. Des mots inventés, véritables évolutions de notre langue qui parfois vulgarise les nouvelles technologies. Ainsi, le mot carothérapie désigne une thérapie pour se désintoxiquer de la voiture tandis que le mot télessayage est tout simplement un essayage en ligne de vêtements ou d’objets.

 

LA VIDÉO DU JOUR

 

Visionnée plus de 6 millions de fois en à peine une semaine, voici la vidéo qui crée actuellement le buzz sur le Net. Une cérémonie de mariage festive et toute en musique que les principaux protagonistes ne sont pas prêts d’oublier.



 

Première publication : 27/07/2009

COMMENTAIRE(S)