Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

Amériques

Sarah Palin quitte son poste de gouverneur de l'Alaska

©

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2009

L'ancienne candidate républicaine à la vice-présidence des États-Unis, Sarah Palin, a officiellement démissionné de son poste de gouverneur de l'État d'Alaska. Dix-huit mois avant la fin de son mandat.

REUTERS - Sarah Palin a quitté son poste de gouverneur de l'Alaska dimanche, promettant de continuer à défendre les intérêts de ses administrés mais ne livrant aucune indication sur son avenir politique.

 

L'ex-candidate républicaine à la vice-présidence des Etats-Unis a passé le relais au nouveau gouverneur, Sean Parnell, lors d'une cérémonie organisée à Fairbanks en Alaska.

 

Le 3 juillet, Palin avait annoncé qu'elle avait l'intention de démissionner alors que son mandat courait encore pour une période de 18 mois.

 

Cette décision avait entraîné des spéculations sur son avenir politique et sur la possibilité qu'elle se présente à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2012.

 

"Certains continuent de ne pas vouloir entendre pourquoi j'ai choisi de suivre une nouvelle voie pour promouvoir l'Etat", a déclaré Palin dans une allocution aux accents de campagne électorale.

 

Palin a expliqué qu'elle pourrait faire plus pour l'Alaska maintenant qu'elle n'est plus sujette aux contraintes de sa fonction.

 

"Grâce à cette décision, je vais maintenant être en mesure de me battre avec encore plus de force pour vous, pour ce qui est juste et pour la vérité - je n'ai jamais pensé que l'on ait besoin d'un titre pour cela", a-t-elle encore dit.

 

Palin, s'est souvent plainte de la manière injuste, selon elle, dont elle était traitée, ainsi que sa famille, par la presse. Dans son discours d'adieu, elle s'est adressée directement aux journalistes.

 

"Notre nouveau gouverneur possède une famille formidable, lui aussi, alors laissez ses enfants tranquilles", a-t-elle dit, en référence aux informations sur sa fille Bristol dont la grossesse avait été révélée lors de la campagne présidentielle.

 

Un sondage pour le Washington Post et ABC montre que Palin dispose de 40% d'opinions favorables parmi les Américains mais que 53% ont un sentiment défavorable à son encontre.

 

Elle reste toutefois très populaire au sein de l'électorat républicain qui partage ses opinions conservatrices.

Première publication : 27/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)