Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Amériques

Sarah Palin quitte son poste de gouverneur de l'Alaska

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2009

L'ancienne candidate républicaine à la vice-présidence des États-Unis, Sarah Palin, a officiellement démissionné de son poste de gouverneur de l'État d'Alaska. Dix-huit mois avant la fin de son mandat.

REUTERS - Sarah Palin a quitté son poste de gouverneur de l'Alaska dimanche, promettant de continuer à défendre les intérêts de ses administrés mais ne livrant aucune indication sur son avenir politique.

 

L'ex-candidate républicaine à la vice-présidence des Etats-Unis a passé le relais au nouveau gouverneur, Sean Parnell, lors d'une cérémonie organisée à Fairbanks en Alaska.

 

Le 3 juillet, Palin avait annoncé qu'elle avait l'intention de démissionner alors que son mandat courait encore pour une période de 18 mois.

 

Cette décision avait entraîné des spéculations sur son avenir politique et sur la possibilité qu'elle se présente à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2012.

 

"Certains continuent de ne pas vouloir entendre pourquoi j'ai choisi de suivre une nouvelle voie pour promouvoir l'Etat", a déclaré Palin dans une allocution aux accents de campagne électorale.

 

Palin a expliqué qu'elle pourrait faire plus pour l'Alaska maintenant qu'elle n'est plus sujette aux contraintes de sa fonction.

 

"Grâce à cette décision, je vais maintenant être en mesure de me battre avec encore plus de force pour vous, pour ce qui est juste et pour la vérité - je n'ai jamais pensé que l'on ait besoin d'un titre pour cela", a-t-elle encore dit.

 

Palin, s'est souvent plainte de la manière injuste, selon elle, dont elle était traitée, ainsi que sa famille, par la presse. Dans son discours d'adieu, elle s'est adressée directement aux journalistes.

 

"Notre nouveau gouverneur possède une famille formidable, lui aussi, alors laissez ses enfants tranquilles", a-t-elle dit, en référence aux informations sur sa fille Bristol dont la grossesse avait été révélée lors de la campagne présidentielle.

 

Un sondage pour le Washington Post et ABC montre que Palin dispose de 40% d'opinions favorables parmi les Américains mais que 53% ont un sentiment défavorable à son encontre.

 

Elle reste toutefois très populaire au sein de l'électorat républicain qui partage ses opinions conservatrices.

Première publication : 27/07/2009

COMMENTAIRE(S)