Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action" américaine

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

Amériques

Sarah Palin quitte son poste de gouverneur de l'Alaska

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2009

L'ancienne candidate républicaine à la vice-présidence des États-Unis, Sarah Palin, a officiellement démissionné de son poste de gouverneur de l'État d'Alaska. Dix-huit mois avant la fin de son mandat.

REUTERS - Sarah Palin a quitté son poste de gouverneur de l'Alaska dimanche, promettant de continuer à défendre les intérêts de ses administrés mais ne livrant aucune indication sur son avenir politique.

 

L'ex-candidate républicaine à la vice-présidence des Etats-Unis a passé le relais au nouveau gouverneur, Sean Parnell, lors d'une cérémonie organisée à Fairbanks en Alaska.

 

Le 3 juillet, Palin avait annoncé qu'elle avait l'intention de démissionner alors que son mandat courait encore pour une période de 18 mois.

 

Cette décision avait entraîné des spéculations sur son avenir politique et sur la possibilité qu'elle se présente à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2012.

 

"Certains continuent de ne pas vouloir entendre pourquoi j'ai choisi de suivre une nouvelle voie pour promouvoir l'Etat", a déclaré Palin dans une allocution aux accents de campagne électorale.

 

Palin a expliqué qu'elle pourrait faire plus pour l'Alaska maintenant qu'elle n'est plus sujette aux contraintes de sa fonction.

 

"Grâce à cette décision, je vais maintenant être en mesure de me battre avec encore plus de force pour vous, pour ce qui est juste et pour la vérité - je n'ai jamais pensé que l'on ait besoin d'un titre pour cela", a-t-elle encore dit.

 

Palin, s'est souvent plainte de la manière injuste, selon elle, dont elle était traitée, ainsi que sa famille, par la presse. Dans son discours d'adieu, elle s'est adressée directement aux journalistes.

 

"Notre nouveau gouverneur possède une famille formidable, lui aussi, alors laissez ses enfants tranquilles", a-t-elle dit, en référence aux informations sur sa fille Bristol dont la grossesse avait été révélée lors de la campagne présidentielle.

 

Un sondage pour le Washington Post et ABC montre que Palin dispose de 40% d'opinions favorables parmi les Américains mais que 53% ont un sentiment défavorable à son encontre.

 

Elle reste toutefois très populaire au sein de l'électorat républicain qui partage ses opinions conservatrices.

Première publication : 27/07/2009

COMMENTAIRE(S)