Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

Economie

Washington prône une meilleure coopération avec Pékin

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2009

La secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, et le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, ont affirmé que les États-Unis et la Chine pouvaient œuvrer "ensemble" à la relance de l'économie mondiale, plombée par une grave crise.

AFP - La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton et le secrétaire au Trésor Timothy Geithner ont appelé lundi à une coopération significative avec la Chine, estimant que les deux nations pouvaient "ensemble" aider à sortir le monde de la crise économique.

Les deux principaux membres du cabinet du président Barack Obama ont lancé cet appel commun avant l'ouverture lundi de "discussions stratégique et économique" avec une délégation chinoise emmenée par le conseiller d'Etat Dai Bingguo et le vice-Premier ministre Wang Qishan.

"Disons simplement, certains problèmes mondiaux peuvent être résolus par les Etats-Unis ou la Chine, seuls. Et certains ne peuvent être résolus sans les Etats-Unis et la Chine ensemble", ont affirmé Geithner et Clinton dans une tribune commune et publiée dans le Wall Street journal lundi.

Les deux dirigeants américains arguent que des mesures en faveur de la création et du sauvetage d'emplois mises en place par les principales économies développées et en développement avaient aidé considérablement le monde à affronter la plus sévère crise économique depuis la grande dépression.

"Le succès des principales économies mondiales à affaiblir la puissance de la récession mondiale et à préparer le terrain du rétablissement est lié dans une mesure substantielle aux audacieuses avancées que nos deux nations ont faites", ont-ils souligné.

"Alors que nous avançons vers le rétablissement, nous devons prendre des mesures supplémentaires pour établir les bases d'une croissance équilibrée et durable pour les années à venir", ont-ils ajouté.

Clinton et Geithner ont réitéré l'appel américain à la Chine l'invitant notamment à ouvrir son secteur financier. Les deux représentants américains ont également appelé à faire des progrès avec la Chine sur le réchauffement planétaire.

Les Etats-Unis et la Chine sont les principaux émetteurs de gaz à effet de serre dans le monde et sont à couteaux tirés dans la perspective du sommet mondial sur le climat de Copenhague en décembre, d'où pourrait naître le projet d'un nouveau traité international.

Les chefs de la diplomatie et des finances américains ont en outre souhaité davantage de coopération avec la Chine sur une série de questions internationales, telles que l'aide à la stabilité de l'Afghanistan et du Pakistan, l'assistance à l'Afrique ou encore le dossier du nucléaire nord-coréen.

Clinton et Geithner n'ont fait aucune mention directe à la question des droits de l'Homme en Chine, une ancienne source de préoccupation pour les Etats-Unis à l'égard de son principal créancier, mais de souligner que les deux nations "doivent être franches quant à (leurs) différences".

Première publication : 27/07/2009

COMMENTAIRE(S)