Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

Sports

L'Espagnol Morientes retrouve Deschamps à l'OM

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/07/2009

Libéré par le FC Valence, l'attaquant espagnol Fernando Morientes va s'engager, mardi, avec l'Olympique de Marseille. L'international ibérique y retrouvera Didier Deschamps, le coach de son aventure monégasque en 2003-2004.

AFP - L'ancien attaquant espagnol de Valence (1re div. espagnole) Fernando Morientes va s'engager mardi avec Marseille (L1), a-t-on appris lundi auprès du club français, qui a également officialisé l'arrivée du milieu de terrain de Lorient (L1) Fabrice Abriel.

Morientes, 33 ans, retrouvera à l'OM son ancien coach de Monaco, Didier Deschamps. L'ex-attaquant du Real Madrid (de 1997-98 à 2002-2003, puis en 2004-2005) et international espagnol avait joué une saison en Principauté en 2003-2004, où il avait inscrit 10 buts en L1 et 9 en Ligue des champions, dont l'ASM avait été finaliste malheureux devant Porto.

Il était en fin de contrat à Valence, où il jouait depuis 2006-2007 après une saison et demie à Liverpool. Le grand attaquant (1,86 m, 79 kilos) sort d'une saison délicate, avec un seul but inscrit en Liga en 19 rencontres.

"J'étais à la recherche d'un attaquant axial, car, avec le départ de Djibril Cissé (pour le Panathinaïkos, ndlr), seul Brandao pouvait évoluer dans ce registre. Les deux joueurs seront en concurrence. Fernando a la fraîcheur physique et l'envie du haut niveau", a expliqué Deschamps devant la presse.

"Si l'on avait voulu recruter un avant centre à 20 buts par saison, il nous en aurait coûté 15 M EUR minimum. On ne peut pas. Je ne dis pas cependant que nous avons pris Fernando par défaut, je le connais bien. Mais il ne va pas jouer 40 matches de 90 minutes, il faudra le préparer", a-t-il ajouté.

"Je sais qu'en France on tend à douter lorsqu'on évoque les joueurs de plus de 30 ans. Mais il n'est pas usé. Et voyez l'impact d'Inzaghi ou Del Piero, qui ont 36 et 35 ans.... Si on l'avait pris avec trois ans de moins, cela aurait été inaccessible en transfert et en salaire. Il a aussi fait des efforts financiers pour venir", a encore déclaré Deschamps.

Recrutement quasiment bouclé


Morientes devrait s'engager pour deux saisons, ou une saison avec une année supplémentaire en option.

Abriel, 30 ans, s'est engagé pour sa part pour trois saisons. Il a participé à sa première séance d'entraînement lundi en fin d'après-midi et sera officiellement présenté mardi, comme Morientes. De source proche du club, le montant de son transfert serait compris entre 2 et 3 M EUR.

Milieu de terrain polyvalent, Abriel jouait à Lorient depuis 2006. Titulaire indiscutable chez les "Merlus", il sort d'une saison remarquée, où il a notamment inscrit 7 buts. "Il apportera une touche plus technique que physique au milieu, où par sa qualité de passe, il a sa place dans cet effectif", a commenté Deschamps, insistant sur sa polyvalence.

Après l'arrivée de ces deux nouveaux joueurs, l'OM a quasiment bouclé son recrutement, à l'exception d'un défenseur central supplémentaire. Le nom de l'ancien joueur de Nancy et actuel défenseur du Dynamo Kiev, Pape Diakhaté, revient avec insistance.

Deschamps s'est par ailleurs exprimé sur le milieu offensif Mathieu Valbuena, à l'avenir marseillais incertain. Régulièrement titulaire la saison dernière avec le coach Eric Gerets, Valbuena a en effet été informé par Deschamps que ce ne serait plus le cas cette saison.

"Je lui ai dit certaines choses, pour qu'il ne puisse pas être pris à défaut. Mais il est sous contrat (jusqu'en 2011 ndlr), et s'il reste, je l'utiliserais si c'est bien pour l'équipe. Je n'ai pas de souci avec lui, je n'attends pas qu'il parte", a déclaré Deschamps.

Première publication : 28/07/2009

COMMENTAIRE(S)