Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-Orient

Mitchell assure que les discussions sur la colonisation progressent

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/08/2009

L'émissaire américain au Proche-Orient n'est pas parvenu à un accord sur les colonies juives lors de son entretien avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou mais a affiché son optimisme quant à l'avancée des discussions.

Reuters -  Après un entretien mardi à Jérusalem avec Benjamin Netanyahu, George Mitchell, représentant américain pour le Proche-Orient, a dit n'être pas parvenu à un accord sur l'épineuse question des colonies juives, mais il a assuré avoir réalisé de "bons progrès" en ce sens.
 
Faisant écho à cet optimisme au terme de leur rencontre de deux heures, le Premier ministre israélien s'est dit confiant que les efforts de l'administration de Barack Obama et de l'Etat juif pour promouvoir la paix "finiraient pas être couronnés de succès".
 

"Nous attendons avec impatience de poursuivre nos discussions pour en arriver à un point où nous pourrons tous avancer vers la conception qu'a le président Barack Obama d'une paix globale, qui, je le sais, est aussi partagée par le Premier ministre et tous les autres dans la région", a dit Mitchell.
 
Le chef de la Maison blanche exige d'Israël qu'il gèle toutes les activités de colonisation à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée, conformément à la "feuille de route" internationale pour la paix qu'ont acceptée en 2003 Israéliens
et Palestiniens.
 
Benjamin Netanyahu a promis à Barack Obama de ne pas créer de nouvelles colonies mais il revendique fermement le droit d'Israël de développer les implantations existantes pour tenir compte, selon lui, de la croissance démographique "naturelle" de leur population.
 
"Toujours un fossé avec les israéliens"
 
Le président palestinien Mahmoud Abbas a réaffirmé lundi à l'émissaire américain que l'Autorité autonome qu'il dirige ne reprendrait pas les négociations de paix avec Israël, suspendues l'an dernier, sans un gel total des activités de colonisation.
 
George Mitchell a confié au dirigeant palestinien qu'il continuait ses tractations avec Israël pour aboutir à un accord à ce sujet, tout en ajoutant : "Il y a toujours un fossé entre nous et les Israéliens sur la question des implantations."
 
George Mitchell avait préalablement soulevé la question dimanche avec le ministre israélien de la Défense, le travailliste Ehud Barak, qui a évoqué la possibilité de s'en tenir au simple parachèvement des travaux en cours dans les colonies en échange de gestes de pays arabes envers Israël.
 
L'émissaire américain a dit travailler en ce sens, mais, jusqu'à présent, rien ne laisse penser que les pays visés, comme la Syrie ou l'Arabie saoudite, soient prêts à avancer vers une normalisation de leurs rapports avec l'Etat juif sans un gel total de la colonisation.
 
A Ramallah, George Mitchell a confié que Washington faisait "tout son possible pour parvenir à une paix globale entre Israéliens et Palestiniens, entre la Syrie et les Israéliens, entre Israël et le Liban, ainsi qu'à la normalisation des relations entre Israël et tous les pays de la région".
 
Barack Obama veut "une reprise rapide des négociations de fond qui puissent aboutir rapidement, ce qui signifie que chacun doit prendre des initiatives, certaines difficiles, certaines controversées, afin de créer le contexte indispensable" au succès, a souligné l'ancien sénateur démocrate.
 
Mitchell et Netanyahu sont convenus de se revoir à une date non précisée. Le Premier ministre israélien doit recevoir mercredi Jim Jones, conseiller à la sécurité nationale d'Obama, et plusieurs autres hauts collaborateurs de la Maison blanche.

Première publication : 28/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)