Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Une femme "moderne" ne peut pas être victime de violences conjugales"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'argent, tabou des députés"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC: "Nous n'excluons pas des mesures de rétorsion contre l'UE" (Léonard She Okitundu)

En savoir plus

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

Amériques

Hugo Chavez annonce le gel des relations avec Bogota

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/07/2009

Le président vénézuélien Hugo Chavez a ordonné le rappel de son ambassadeur en Colombie. La veille, Bogota avait affirmé que certaines armes utilisées par les rebelles des Farc provenaient du Venezuela.

AFP - Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé mardi le "gel des relations" avec la Colombie et ordonné le rappel de son ambassadeur à Bogota, après des déclarations sur des liens présumés entre Caracas et la guérilla colombienne des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie, marxiste).

"Face à cette nouvelle agression du gouvernement colombien, j'ai ordonné le rappel de notre ambassadeur à Bogota et de notre personnel diplomatique. Nous allons geler nos relations avec la Colombie", a déclaré Hugo Chavez lors d'une intervention à la télévision officielle vénézuélienne.

"Ce gouvernement de la honte est dirigé par des irresponsables de la pire espèce comme je n'en ai jamais vu", a-t-il ajouté.

Bogota a annoncé lundi avoir découvert des armes de fabrication suédoise achetées par la guérilla des Farc au Venezuela, ce qui a suscité des demandes d'explication de la Suède à Caracas, dans un contexte diplomatique déjà très tendu entre les deux voisins.
 

Première publication : 29/07/2009

COMMENTAIRE(S)