Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Amériques

Hugo Chavez annonce le gel des relations avec Bogota

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/07/2009

Le président vénézuélien Hugo Chavez a ordonné le rappel de son ambassadeur en Colombie. La veille, Bogota avait affirmé que certaines armes utilisées par les rebelles des Farc provenaient du Venezuela.

AFP - Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé mardi le "gel des relations" avec la Colombie et ordonné le rappel de son ambassadeur à Bogota, après des déclarations sur des liens présumés entre Caracas et la guérilla colombienne des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie, marxiste).

"Face à cette nouvelle agression du gouvernement colombien, j'ai ordonné le rappel de notre ambassadeur à Bogota et de notre personnel diplomatique. Nous allons geler nos relations avec la Colombie", a déclaré Hugo Chavez lors d'une intervention à la télévision officielle vénézuélienne.

"Ce gouvernement de la honte est dirigé par des irresponsables de la pire espèce comme je n'en ai jamais vu", a-t-il ajouté.

Bogota a annoncé lundi avoir découvert des armes de fabrication suédoise achetées par la guérilla des Farc au Venezuela, ce qui a suscité des demandes d'explication de la Suède à Caracas, dans un contexte diplomatique déjà très tendu entre les deux voisins.
 

Première publication : 29/07/2009

COMMENTAIRE(S)