Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

#BringBackOurInternet : la bataille numérique au Cameroun anglophone

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Chez nous", le populisme en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Cazeneuve en Chine : Pékin et Paris contre le protectionnisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, les clandestins, et les valeurs de l'Amérique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'illusion du Front national doit être démasquée"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Procès du Novotel d'Abidjan : 10 personnes accusés d'assassinat et séquestration

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Liban : le "coup de com" de Marine Le Pen sur le voile ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Yannick Jadot : "Des responsables du PS veulent piéger Benoît Hamon"

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre l’organisation ei en Irak : l'étau se resserre sur Mossoul

En savoir plus

Amériques

Hugo Chavez annonce le gel des relations avec Bogota

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/07/2009

Le président vénézuélien Hugo Chavez a ordonné le rappel de son ambassadeur en Colombie. La veille, Bogota avait affirmé que certaines armes utilisées par les rebelles des Farc provenaient du Venezuela.

AFP - Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé mardi le "gel des relations" avec la Colombie et ordonné le rappel de son ambassadeur à Bogota, après des déclarations sur des liens présumés entre Caracas et la guérilla colombienne des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie, marxiste).

"Face à cette nouvelle agression du gouvernement colombien, j'ai ordonné le rappel de notre ambassadeur à Bogota et de notre personnel diplomatique. Nous allons geler nos relations avec la Colombie", a déclaré Hugo Chavez lors d'une intervention à la télévision officielle vénézuélienne.

"Ce gouvernement de la honte est dirigé par des irresponsables de la pire espèce comme je n'en ai jamais vu", a-t-il ajouté.

Bogota a annoncé lundi avoir découvert des armes de fabrication suédoise achetées par la guérilla des Farc au Venezuela, ce qui a suscité des demandes d'explication de la Suède à Caracas, dans un contexte diplomatique déjà très tendu entre les deux voisins.
 

Première publication : 29/07/2009

COMMENTAIRE(S)