Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Culture

De la banlieue à Hollywood, l'histoire de Saïd Taghmaouï

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Allaoua MEZIANI , Emmanuel VERSACE , Hasnae MALIH

Dernière modification : 31/07/2009

De passage à Paris, l'acteur français Saïd Taghmaouï a rendu visite à la rédaction de france24.com. Le héros du dernier blockbuster "GI Joe" revient sur ses débuts, ses origines et leurs influences dans le choix de ses rôles.



Dans le dernier blockbuster américain "GI Joe : le réveil du Cobra'" - dont la sortie est prévue le 5 août en France -, Saïd Taghmaouï réalise un rêve d'enfant en interprétant Breaker.

A l'origine, ce personnage, créé en 1982 sous forme de figurine - comme tous les autres personnages du film - est un officier militaire spécialiste en communication et familier de l'Otan et du Pacte de Varsovie. Mais les temps changent et à l'heure de la mondialisation, Breaker n'est plus Alvin R. Kibbey de Gatlinburg dans le Tennessee, mais il devient  Abel "Breaker" Shaz, un officier arabe.




Issu de l'immigration - ses parents sont marocains -, Saïd Taghmaouï raconte à travers son expérience sa difficile ascension dans le milieu du cinéma. Quatorze ans après "la Haine", il compare le destin des trois acteurs du film qu'il donne comme exemple de la difficile intégration des enfants des banlieues. "Vincent Cassel travaille beaucoup en France. Hubert Koundé, le Noir de l'histoire, a complètement disparu et si je n'avais pas eu cette passion qui m'a fait partir aux États-Unis, je ne serais pas là à vous parler."

Sorti en 1995, c'est le film choc sur la banlieue française "La Haine", de Mathieu Kassovitz, qui révèle Saïd Taghmaouï au grand public. Co-auteur du film, le jeune acteur a non seulement découvert sa vocation mais également la force du septième art.

Première publication : 30/07/2009

COMMENTAIRE(S)