Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

START-UP : La tentation de l'étranger ?

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : La francophonie à la traîne !

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Véronique Morali, présidente du Women's Forum et du directoire de Webedia

En savoir plus

Ukraine et Syrie: quelles gestions des crises?

En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

  • Défiant la loi, le maire de Rome enregistre 16 mariages gays

    En savoir plus

Amériques

Les démocrates du Congrès s'accordent sur la réforme de santé

Vidéo par Guillaume MEYER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/07/2009

Les démocrates de la Chambre des représentants sont arrivés à un accord sur la réforme de santé, l'aile droite du parti, alarmé par son coût, ayant obtenu une réduction de 100 milliards de dollars. Ce projet sera soumis au vote en septembre.

REUTERS - Le président Barack Obama a déclaré mercredi que le Congrès ne se prononcerait sans doute pas par vote avant septembre ou octobre sur la réforme du système de santé américain.


"Même dans le meilleur des cas (...), nous ne voterons pas sur ce projet de loi avant la fin septembre ou la mi-octobre", a dit le chef de la Maison blanche lors d'un meeting en Caroline du Nord.


La réforme de l'assurance-maladie, pièce maîtresse du programme social d'Obama, s'est heurtée à l'opposition de nombreux élus républicains, mais aussi démocrates, en raison de son coût estimé à mille milliards de dollars sur dix ans.


A la Chambre des représentants, des élus des deux camps ont toutefois progressé mercredi, un groupe de démocrates conservateurs de la commission de l'Energie et du commerce étant parvenu à un accord sur un projet de loi avec les dirigeants démocrates après plusieurs jours de négociations.


Le représentant Mike Ross a précisé aux journalistes que le projet serait transmis mercredi à la commission, mais que l'ensemble de la Chambre ne se pencherait pas sur la question avant septembre, une fois passées les vacances parlementaires. Il a dit que l'accord réduirait de cent milliards de dollars le coût de la réforme.


Au Sénat, Max Baucus, président de la commission des Finances, a dit que le Bureau budgétaire du Congrès estimait que le projet de réforme réduirait le déficit fédéral, favoriserait la croissance de la cotisation santé des entreprises et fournirait une assurance maladie à 95% des Américains.


Un groupe de trois démocrates et trois républicains de la commission des Finances de la chambre haute se sont rapprochés cette semaine d'un accord qui pourrait constituer le noyau d'un projet de réforme sénatorial pour le système de santé.


"J'ai bon espoir qu'ils arrivent à un projet de loi (...) un projet bipartisan sortira de cette commission", a déclaré Harry Reid, président du groupe démocrate du Sénat, aux journalistes.

Première publication : 30/07/2009

COMMENTAIRE(S)