Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un navire de pêche sud-coréen saisi par les autorités du Nord

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/07/2009

Les autorités nord-coréennes ont intercepté et remorqué un navire de pêche sud-coréen au large de la côte est de la Corée du Nord. Cet incident intervient dans un contexte de vives tensions après un récent essai nucléaire de Pyongyang.

REUTERS - La marine nord-coréenne a remorqué jeudi vers un port nord-coréen un bateau de pêche sud-coréen qui s'était aventuré par inadvertance dans les eaux territoriales du Nord, a déclaré un responsable militaire à Séoul.

 

Cet incident, probablement la conséquence d'une panne du système de navigation par satellite du bateau de pêche, survient à un moment où les relations entre les deux Corées sont au plus bas et où le Nord est, de l'avis des experts, en plein processus de résolution de la question de la succession de Kim Jong-il, son numéro un communiste âgé de 68 ans, qui aurait connu des problèmes de santé sérieux l'an dernier.

 

Les autorités sud-coréennes ont demandé au voisin communiste du Nord de permettre au bateau et à ses quatre membres d'équipage de regagner la Corée du Sud, mais elles n'ont pas reçu de réponse pour l'instant.

 

Le bateau semble s'être aventuré de l'autre côté de la frontière maritime, sur la côte est de la péninsule coréenne, et avoir été alors intercepté par un patrouilleur de la marine du Nord.

 

Un peu plus tôt, plusieurs médias sud-coréens avaient déclaré que le bateau avait été arraisonné par la marine du Nord, mais un responsable de l'état-major interarmes sud-coréen a précisé que le navire de guerre nord-coréen n'avait jamais franchi la frontière et pénétré dans les eaux du Sud.

 

"Il ne s'agit pas a priori d'une affaire dans laquelle un bateau du Nord s'aventure au Sud et prend le contrôle du navire (du Sud)", a-t-il dit.

 

Cet incident survient alors que depuis quatre mois, un ouvrier sud-coréen est détenu par les autorités du Nord pour insulte présumé envers le système politique communiste, dans la zone industrielle nord-coréenne où il travaille, gérée conjointement par les deux Corées.

 

La résolution de cette affaire est rendue difficile par la quasi-absence de dialogue entre les deux Corées depuis l'investiture du président Lee Myung-bak à Séoul l'an dernier.

 

Pyongyang détient en outre deux journalistes américaines qui ont été capturées en mars à la frontière avec la Chine et ont été reconnues coupables d'actes hostiles envers le Nord.

 

Elles ont été condamnées à 12 ans de travaux forcés après avoir été arrêtées au moment où elles se trouvaient à la frontière sino-nord-coréennes.

Première publication : 30/07/2009

COMMENTAIRE(S)