Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Asie - pacifique

La Cour suprême invalide l'état d'urgence décrété par Musharraf en 2007

©

Texte par Marc LELLIÈVRE , , correspondant FRANCE 24 à Islamabad

Dernière modification : 31/07/2009

Ce vendredi, la Cour suprême du Pakistan a jugé illégale la décision de Pervez Musharraf d'imposer l'état d'urgence en novembre 2007. Beaucoup de Pakistanais espèrent maintenant que l'ancien président sera poursuivi pour trahison.

"Vive la Cour suprême ! Vive le juge !" Dans la grande salle de la Cour suprême d'Islamabad, c'est l'explosion de joie parmi les avocats. Ils viennent d'entendre Iftikhar Chaudhry, le président de la Cour, qui a déclaré illégale la décision prise par l'ancien président Pervez Musharraf d'imposer l'état d'urgence le 3 novembre 2007. Ce jour-là, le général Musharraf avait suspendu la Constitution et renvoyé les juges de la Cour suprême parce qu'ils s'opposaient à sa réélection.

La décision que vient de prendre la Cour suprême pourrait ouvrir la voie à un procès pour trahison contre l'ancien président. Cependant, les avocats ne se font pas beaucoup d'illusions : "Désormais, seul le gouvernement peut décider de lancer une plainte contre lui. Mais je doute qu'il le fasse car, dans ce cas, d'autres généraux qui ont participé à l'instauration de l'état d'urgence pourrait être mis en cause", explique l'un d'eux. Or au Pakistan, l'armée est très puissante et pourrait tout faire pour dissuader le gouvernement d'engager une procédure.

Mais pour les avocats, qu'importe. Ce qui compte, c'est que ce jugement de la Cour suprême est un symbole : "C'est la première fois dans notre histoire que la Cour déclare anticonstitutionnelle une décision prise par un dictateur militaire. Cela servira d'exemple à tous ceux qui voudraient un jour violer la Constitution", se félicite Nawaz Ranjha, un avocat pakistanais. Depuis sa création en 1947, le Pakistan a connu quatre dictatures militaires.

Première publication : 31/07/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)