Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 1)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Joseph Stiglitz : "Les politiques qui ont mené à la crise toujours dominantes"

En savoir plus

FOCUS

Inde - Pakistan : une nouvelle génération prend les armes au Cachemire

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

De la Syrie à la Hongrie : une famille sur la route de l'exil

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Humour belge garanti dans "Le tout nouveau testament"

En savoir plus

FACE À FACE

Rentrée politique : les défis de François Hollande

En savoir plus

LE DÉBAT

Bonus, primes, retraites chapeaux... des "cadeaux" empoisonnés ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Réforme de l’éducation : le gouvernement doit-il revoir sa copie ?

En savoir plus

Sports

Hirvonen en tête devant Loeb

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/07/2009

La Ford Focus de Mikko Hirvonen menait le rallye de Finlande, vendredi soir à Jyvaskyla, après la dixième et dernière spéciale de la première journée, devant les Citroën C4 de Sébastien Loeb, vainqueur l'an dernier, et Dani Sordo.

AFP - Mikko Hirvonen (Ford), auteur de quatre temps scratch, a pris la tête du rallye de Finlande, vendredi près de Jyvaskyla, sa ville natale, puis a réussi à conserver quatre secondes d'avance sur Sébastien Loeb (Citroën C4) avant la dernière super-spéciale (ES10).

"C'était mon anniversaire, donc j'avais demandé à +Seb+ de m'offrir une minute d'avance. Je n'ai eu que quatre secondes", a plaisanté le Finlandais à son retour au parc d'assistance. Il devait repartir trois heures plus tard pour deux tours de l'hippodrome de Killeri (ES10), une sorte de cerise sur le gâteau pour ses nombreux compatriotes spectateurs.

Loeb, vainqueur l'an dernier de son premier "1000 Lacs", fait rarement des cadeaux à ses rivaux. D'abord distancé de neuf secondes après l'ES2 (Jukojärvi, 22,29 km) et l'ES3 (Kruununperä, 13,51 km), le quintuple champion du monde a signé ensuite les deux temps scratch suivants, dans l'ES4 (Mökkiperä, 13,64 km) et l'ES5 (Palsankylä, 13,92 km).

"Dans les deux premières, on a eu un peu de mal à trouver le bon rythme. Je n'étais pas totalement satisfait du comportement de la voiture, on a changé quelques réglages d'amortisseurs et de différentiel, ça allait mieux", a raconté Loeb à la mi-journée.

"Je lui ai dit: c'est pas parce qu'on a gagné l'an dernier qu'il faut baisser les bras", a ajouté Daniel Elena, son inusable copilote. "Dans les deux premières, ça allait vite. Dans les deux suivantes, ça allait très vite", a plaisanté le Monégasque avant d'aller pointer.

Ogier mieux que Novikov


Scénario rigoureusement identique l'après-midi: 2-2 au nombre de temps scratch, dans les mêmes spéciales de plus en plus creusées, et statu quo en attendant samedi, le plat de résistance: 166 km chronométrés en neuf spéciales. Tout ça pour 4/10 supplémentaire à mettre au crédit du Finlandais, soit quatre secondes d'avance, tout rond, au lieu de 3 secondes 6/10 à la mi-journée.

"On aurait mieux fait d'aller faire une sieste plutôt que de travailler tout l'après-midi pour 4/10", a souri Elena. "C'est vraiment chaud, pas facile, on a perdu un peu de temps ce matin et depuis on cravache. On a du mal à savoir pourquoi Mikko est mieux dans certaines spéciales et moi dans d'autres", a résumé Loeb.

Bonne surprise de la journée, Dani Sordo, 3e sur l'autre C4, est resté devant Jari-Matti Latvala, 4e sur l'autre Focus. "Dani a bien amélioré son jeu depuis quelques rallyes, il ne faut pas le sous-estimer", a reconnu Christian Loriaux, le directeur technique de Ford.

Derrière le quatuor de tête, les pilotes nordiques se sont fait remarquer, à commencer par Matti Rantanen et Henning Solberg, respectivement 5e et 6e dans leurs Focus de chez Stobart, devant Mads Ostberg et Jari Ketomaa, 7e et 8e dans leurs Subaru. Quant à Kimi Raikkonen, le champion du monde de F1, il occupait une belle 17e place, et la 4e du Groupe N, pour son premier rallye sur terre.

"Notre objectif c'est d'être au niveau des pilotes locaux, pour notre première expérience en Finlande dans une grosse WRC", disait Sébastien Ogier à midi. Il s'en est fallu d'une épingle ratée, où le champion du monde Junior a perdu une trentaine de secondes en calant trois fois, à cause d'un embrayage fatigué.

Neuvième vendredi soir, Ogier faisait mieux que le Russe Evgeny Novikov, autre sociétaire du Citroën Junior Team, parti dans le décor de l'ES2 en raison d'une erreur de notes. Le rallye de Finlande est tout sauf un cadeau.

Classement provisoire du rallye de Finlande :

1. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Focus) 1 h 04:12.3
2. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën C4) à 03.3
3. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Citroën C4) 20.0
4. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Ford Focus) 30.1
5. Matti Rantanen-Mikko Lukka (FIN/Ford Focus) 1:14.1
6. Henning Solberg-Cato Menkerud (NOR/Ford Focus) 1:16.7
7. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Subaru Impreza) 1:36.5
8. Jari Ketomaa-Mika Stenberg (FIN/Subaru Impreza) 1:38.4
9. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën C4) 2:14.6
10. Matthew Wilson-Scott Martin (GBR/Ford Focus) 2:18.1
11. Conrad Rautenbach-Daniel Barritt (ZIM-GBR/Citroën C4) 3:38.1
12. Khalid Al Qassimi-Michael Orr (UAE-GBR/Ford Focus) 4:26.9
...
17. Kimi Raikkonen-Kaj Lindstrom (FIN/Fiat Abarth Grande Punto) 7:05.1

Première publication : 31/07/2009

COMMENTAIRE(S)