Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser nous-mêmes" les prélèvements, dit Trevidic

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

Liban : retour sur les affrontements à Tripoli

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Barrage de Sivens : après le drame, l'instrumentalisation politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fondation Louis Vuitton : montez à bord du navire de Frank Gehry !

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un soldat français tué , 2 autres blessés dans le nord du Mali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sofia Amara, auteur d'"Infiltrée dans l'enfer syrien"

En savoir plus

Sports

L'Afrique du Sud domine la Nouvelle-Zélande 31-19

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/08/2009

Les Springboks ont confirmé leur domination dans le Tri-Nations 2009 en battant samedi les All Blacks 31-19 à Durban. C'est la deuxième victoire sud-africaine contre la Nouvelle-Zélande dans cette édition du Tri-Nations.

AFP - Morne Steyn, auteur des 31 points des Springboks, nouveau record de l'épreuve, a conduit l'Afrique du Sud vers un deuxième succès en huit jours sur la Nouvelle-Zélande 31 à 19 (mi-temps: 22-13), samedi à Durban lors de la 3e journée du Tri-Nations de rugby.

Le demi d'ouverture sud-africain a battu de deux points le record vieux de dix ans du Néo-Zélandais Andrew Mehrtens et permet aux Springboks de prendre la tête du classement de la compétition avec 8 points (en 2 matches), devant les All-Blacks (4 points en trois matches) et l'Australie (1 point en 1 match).

L'Afrique du Sud, championne du monde en titre, qui n'avait plus battu la Nouvelle-Zélande deux fois en huit jours depuis 33 ans, a construit son succès en fin de première période, inscrivant 13 points lors des neuf dernières minutes.

Morne Steyn a ouvert le score et son compteur sur pénalité dès la 5e minute, mais Stephen Donald égalisait dans la foulée pour les All Blacks (6), qui prenaient l'avantage quelques minutes plus tard grâce à un essai en coin du 2e ligne Isaac Ross, transformé par Donald (11, 3-10).

Trois défaites en six matches

Les Springboks recollaient au score à la suite de deux pénalités de Steyn (14, 18), avant que Donald ne redonne un peu d'air aux Néo-Zélandais, lui aussi sur pénalité (29, 9-13).

L'Afrique du Sud finissait fort la 1re période, revenant au score puis prenant le large en l'espace de quelques minutes. Une pénalité de Steyn (32), un essai du même Steyn (37), et une nouvelle pénalité du demi d'ouverture juste avant le repos (40+1) offrait un bel avantage aux Springboks à la mi-temps (22-13).

Au retour des vestiaires, l'Afrique du Sud pilonnait sans succès la défense des All Blacks. Ces derniers réduisaient l'écart sur une pénalité de Donald (51), mais Steyn réapparaissait dans la foulée pour permettre à l'Afrique du Sud de maintenir l'écart (55, 25-16).

McAlister remettait la Nouvelle-Zélande dans le coup à l'heure de jeu (61), mais Steyn, encore et toujours lui, douchait les derniers espoirs néo-zélandais (64, 28-19).

Steyn clôturait la marque en fin de rencontre (74, 31-19), inscrivant sa 8e pénalité (sur 9 tentées) et privant définitivement du bonus défensif les All Blacks, qui concédaient une troisième défaite lors de leurs six derniers matches.

L'Afrique du Sud accueillera l'Australie au Cap samedi prochain lors de la 4e journée du Tri-Nations.

Première publication : 01/08/2009

COMMENTAIRE(S)