Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de la Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

Amériques

La guerre des cartels fait un nombre record de victimes depuis janvier

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/08/2009

Depuis janvier, la guerre des cartels au Mexique a fait environ 4 300 victimes, un record depuis 2006. Par ailleurs, 34 policiers suspectés de corruption, dont 22 gradés, ont été arrêtés fin juillet dans deux opérations anti-drogue.

AFP - Trente-quatre policiers suspects de corruption, dont 22 gradés, ont été arrêtés au Mexique avec 17 trafiquants de drogue dans deux opérations où deux pistes d'atterrissage utilisées par les cartels ont été détruites, a annoncé le ministère de la Défense samedi à Mexico.
  
La première opération a été menée du 22 au 30 juillet dans l'Etat de Sinaloa, fief du cartel du même nom, sur la côte du Pacifique (nord-ouest). Les militaires ont arrêté huit suspects et saisi 420 kilos de marijuana, 190 armes et plus de 2.000 cartouches. Ils ont détruit 208 champs de cannabis, un de pavot, et les deux pistes d'atterrissage, a précisé le ministère (Sedena) dans un communiqué.
  
Les cartels mexicains assurent le transit de la cocaïne sud-américaine vers les Etats-Unis, premier client mondial, mais tirent aussi d'énormes revenus du trafic de marijuana, dont le Mexique est un producteur important.
  
Par ailleurs, "22 gradés de la police municipale" de cinq localités de l'Etat de Tabasco (sud-est atlantique) ont été arrêtés mercredi sur des "preuves de collaboration avec l'organisation criminelle du cartel du Golfe", un des plus puissants du pays, a annoncé le ministère fédéral de la Justice. L'enquête a permis d'appréhender neuf trafiquants présumés.
  
Depuis l'entrée en fonction du gouvernement du président Felipe Calderon, en décembre 2006, la guerre entre cartels et leurs affrontements contre les forces de l'ordre ont fait près de 13.000 morts, dont plus de 5.300 en 2008 selon les chiffres officiels, et déjà 4.300 en 2009 selon la presse.
  
Le pouvoir fédéral a pourtant mobilisé plus de 36.000 militaires et policiers contre ces organisations criminelles, spécialisées aussi dans les enlèvements contre rançon, le racket ou encore la prostitution.

Première publication : 02/08/2009

COMMENTAIRE(S)