Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Afrique

Le gouvernement saisit deux revues ayant publié un sondage sur le roi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/08/2009

Les autorités marocaines ont saisi, samedi, l'hebdomadaire francophone indépendant TelQuel et sa version en arabe Nichane. En cause : la publication d'un sondage d'opinion, illégal dans le pays, pourtant favorable au roi Mohammed VI.

AFP - Les deux derniers numéros des hebdomadaires marocains TelQuel et Nichane (indépendants) ont été saisis samedi par le ministère marocain de l'Intérieur pour avoir enfreint le code de la presse, a-t-on appris de source officielle à Rabat.

Le ministère de la Communication ne précise pas les faits reprochés aux deux derniers numéros du groupe de presse TelQuel, dont le siège est à Casablanca (100 km au sud de Rabat).

Contacté par l'AFP, Ahmed Benchemsi, directeur de TelQuel a indiqué que les deux numéros saisis avaient publié samedi "un sondage -effectué en partenariat avec le journal français Le Monde- sur le bilan des 10 premières années du règne du roi Mohammed VI".

"Ce sondage relève que 91% des Marocains interrogés jugent que le bilan de (la première décennie, ndlr) du règne du roi Mohammed VI est positif ou très positif", a-t-il expliqué avant de dénoncer cette saisie.

La publication du sondage par TelQuel et Nichane, sa version en langue arabe, a coincidé avec la célébration le 30 juillet au Maroc de la fête du trône, celle-ci ayant marqué 10 ans du règne du roi Mohammed VI.

Selon Benchemsi, Le Monde devrait publier ce sondage en principe dans son édition datée de mardi.

Conctaté par l'AFP, le ministre de la Communication Khalid Naciri a déclaré que le "même traitement (saisie, ndlr) sera appliqué à quiconque" le publiera.

"La monarchie au Maroc n'est pas en équation et ne peut faire l'objet d'un débat même par voie de sondage. a-t-il souligné. "Si Le Monde publie ce sondage, il ne pourra être mis en vente au Maroc, c'est une question de cohérence", a-t-il ajouté.

La précédente saisie de TelQuel et de Nichane remonte en 2007 après la publication d'un éditorial en arabe et français jugé diffamatoire envers Mohammed VI. L'éditorial avait été écrit par Ahmed Benchemsi sur un ton ironique.

TelQuel et Nichane, deux importantes publications indépendantes, tirent chacun par semaine entre 35.000 et 50.000 exemplaires.

Première publication : 02/08/2009

COMMENTAIRE(S)