Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-Orient

Première visite de Nouri al-Maliki au Kurdistan irakien depuis 2006

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/08/2009

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki s'est rendu, pour la première fois en trois ans, au Kurdistan irakien, dans le but de régler les problèmes entre le gouvernement central et la région autonome, notamment la question du pétrole.

AFP - Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki est arrivé dimanche au Kurdistan, pour la première fois depuis son accession à ce poste en 2006, afin de régler les différends qui l'opposent aux dirigeants de la région autonome, selon le correspondant de l'AFP.
  
Arrivé à 10H45 (07H45 GMT), il a été reçu à l'aéroport de Souleimaniyeh par le président et le vice-Premier ministre irakiens Jalal Talabani et Barham Saleh, tous les deux d'origine kurde, et Kosrat Rassoul, le vice-président de la région autonome du Kurdistan.
  
Selon le député kurde Mahmoud Othmane, "il restera deux jours et rencontrera dimanche à Doukan M. Talabani, le président de la région du Kurdistan Massoud Barzani et d'autres personnalités kurdes".
  
"Cette visite est très positive et favorise le dialogue pour régler les problèmes entre le gouvernement central et le Kurdistan", avait indiqué samedi ce député.
  
Centre touristique fréquenté l'été, Doukan est situé à 75 km nord-ouest de Souleimaniyeh. Après 1991, Doukan est devenu le quartier général de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK).
  
Lors des dernières élections présidentielle et législatives, M. Barzani a été largement réélu à son poste et les deux grands partis historiques, le Parti Démocratique du Kurdistan (PDK) et l'UPK, ont obtenu la majorité absolue au Parlement régional, selon les résultats officiels annoncés mercredi par la commission électorale irakienne.
  
Juste après avoir rencontré le secrétaire américain à la Défense Robert Gates, le président Barzani avait annoncé mercredi l'ouverture prochaine de négociations avec le gouvernement de Bagdad pour résoudre les différends qui risquent de dégénérer en conflit armé entre Arabes et Kurdes.
  
Lors d'un rassemblement électoral il y a deux semaines, M. Barzani avait cité une série de questions litigieuses empoisonnant les relations entre les deux parties.
  
Il a évoqué les "territoires disputés" revendiqués par le Kurdistan comme la province de Kirkouk, le statut des combattants kurdes des peshmergas, la loi sur la répartition des revenus pétroliers, l'exercice du pouvoir par M. Maliki jugé trop personnel, et une meilleure répartition des ethnies au sein de l'armée.
  
Le général américain Ray Odierno, le commandant des troupes en Irak, a indiqué pour sa part que les tensions entre le gouvernement du Kurdistan et celui de Bagdad étaient "la première source d'instabilité" en Irak.
  
Bagdad et le Kurdistan se disputent le contrôle de plusieurs zones, dont la ville de Kirkouk, dont le sous-sol regorge de pétrole.

Première publication : 02/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)