Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Première ligne"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

Moyen-Orient

Sept ans de prison pour Tarek Aziz et "Ali le Chimique"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/08/2009

L'ancien vice-Premier ministre irakien Tarek Aziz et "Ali le Chimique" ont été condamnés à sept ans de prison pour leur rôle dans le déplacement forcé de communautés kurdes du nord-est de l'Irak sous le régime de Saddam Hussein.

AFP - La Haute cour pénale d'Irak a condamné dimanche l'ancien vice-Premier ministre de Saddam Hussein, Tarek Aziz, à sept ans de prison pour son rôle dans les exactions contre les kurdes de confession chiite dans les années 1980, a indiqué la télévision d'Etat Iraqiya.

Le même tribunal qui siège à Bagdad a condamné Ali Hassan al-Majid, alias "Ali le Chimique" et cousin de l'ancien président Saddam Hussein, à sept ans de prison pour le même crime.

"Ali Hassan al-Majid, je vous condamne à sept ans de prison", a déclaré le juge Mahmoud Saleh Salmane, avant d'ajouter: "Tarek Aziz Issa, je vous condamne à sept ans de prison".

Les deux hommes faisaient partie d'un groupe de huit personnes emprisonnées pour leurs rôles dans l'évacuation forcée de kurdes Faïly des provinces de Kirkouk et Diyala, dans les années 1980.

Les charges portent sur "leur déplacement", "la confiscation de leurs biens mobiliers et immobiliers, leur utilisation comme cobayes pour le test d'armes chimiques et leur utilisation comme boucliers humains sur le front lors de la guerre avec l'Iran" (1980-88), selon l'acte d'accusation.

Plusieurs députés kurdes étaient dans la salle à l'annonce du verdict.

En mars, Tarek Aziz a été condamné pour la première fois par la justice, écopant de 15 ans de prison pour "crimes contre l'humanité" dans l'affaire de l'exécution de 42 commerçants en 1992, accusés d'avoir spéculé sur les prix de produits alimentaires, alors que l'Irak était soumis à des sanctions de l'ONU.

"Ali le Chimique", surnommé ainsi pour avoir ordonné l'utilisation d'armes chimiques contre les Kurdes dans les années 1980, avait aussi été condamné dans ce même procès a 15 ans de prison. Il avait déjà été condamné à mort dans trois autres procès.

Unique chrétien du cercle étroit des puissants de la dictature de Saddam Hussein, Tarek Aziz, né en 1936, s'était rendu aux troupes américaines fin avril 2003 après la chute du régime de Saddam Hussein. Il est incarcéré dans une prison proche de Bagdad, malgré des appels de sa famille à sa libération pour raisons médicales.

Première publication : 02/08/2009

COMMENTAIRE(S)