Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Maintenant, fais tes prières" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Moyen-Orient

Sept ans de prison pour Tarek Aziz et "Ali le Chimique"

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/08/2009

L'ancien vice-Premier ministre irakien Tarek Aziz et "Ali le Chimique" ont été condamnés à sept ans de prison pour leur rôle dans le déplacement forcé de communautés kurdes du nord-est de l'Irak sous le régime de Saddam Hussein.

AFP - La Haute cour pénale d'Irak a condamné dimanche l'ancien vice-Premier ministre de Saddam Hussein, Tarek Aziz, à sept ans de prison pour son rôle dans les exactions contre les kurdes de confession chiite dans les années 1980, a indiqué la télévision d'Etat Iraqiya.

Le même tribunal qui siège à Bagdad a condamné Ali Hassan al-Majid, alias "Ali le Chimique" et cousin de l'ancien président Saddam Hussein, à sept ans de prison pour le même crime.

"Ali Hassan al-Majid, je vous condamne à sept ans de prison", a déclaré le juge Mahmoud Saleh Salmane, avant d'ajouter: "Tarek Aziz Issa, je vous condamne à sept ans de prison".

Les deux hommes faisaient partie d'un groupe de huit personnes emprisonnées pour leurs rôles dans l'évacuation forcée de kurdes Faïly des provinces de Kirkouk et Diyala, dans les années 1980.

Les charges portent sur "leur déplacement", "la confiscation de leurs biens mobiliers et immobiliers, leur utilisation comme cobayes pour le test d'armes chimiques et leur utilisation comme boucliers humains sur le front lors de la guerre avec l'Iran" (1980-88), selon l'acte d'accusation.

Plusieurs députés kurdes étaient dans la salle à l'annonce du verdict.

En mars, Tarek Aziz a été condamné pour la première fois par la justice, écopant de 15 ans de prison pour "crimes contre l'humanité" dans l'affaire de l'exécution de 42 commerçants en 1992, accusés d'avoir spéculé sur les prix de produits alimentaires, alors que l'Irak était soumis à des sanctions de l'ONU.

"Ali le Chimique", surnommé ainsi pour avoir ordonné l'utilisation d'armes chimiques contre les Kurdes dans les années 1980, avait aussi été condamné dans ce même procès a 15 ans de prison. Il avait déjà été condamné à mort dans trois autres procès.

Unique chrétien du cercle étroit des puissants de la dictature de Saddam Hussein, Tarek Aziz, né en 1936, s'était rendu aux troupes américaines fin avril 2003 après la chute du régime de Saddam Hussein. Il est incarcéré dans une prison proche de Bagdad, malgré des appels de sa famille à sa libération pour raisons médicales.

Première publication : 02/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)