Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Economie

Bercy souhaite augmenter les tarifs de l'électricité

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/08/2009

Le gouvernement propose d'augmenter les tarifs d'électricité de 1,9% pour les particuliers à compter du 15 août et de 2,3% en moyenne, entreprises comprises. La Commission de régulation de l'énergie a été saisie pour avis.

AFP - Le gouvernement a demandé son avis à la Commission de régulation de l'Energie (CRE) pour augmenter mi-août de 1,9% le tarif de l'électricité pour les particuliers et de 2,3% en moyenne, professionnels compris, ont annoncé mardi les ministères de l'Ecologie et de l'Economie.
   
"Le gouvernement a saisi ce jour pour avis la Commission de Régulation de l'Energie de projets d'arrêtés fixant les tarifs de vente de l'électricité pour une application à compter du 15 août", indiquent les ministères dans un communiqué commun.
   
Pour les particuliers, la revalorisation prévue est de 1,9%. "En moyenne, en tenant compte des clients professionnels (entreprises), les tarifs administrés de vente de l'électricité devraient évoluer de 2,3%", ajoute le communiqué.
   
Révisés traditionnellement pendant l'été, les tarifs de l'électricité sont fixés conjointement par les ministères de l'Energie et de l'Economie après avis consultatif de la CRE. Une fois saisi, le régulateur (la CRE) met en général huit jours pour se prononcer.
   
Le patron d'EDF, Pierre Gadonneix, avait déclenché une polémique début juillet en réclamant une hausse de 20% des tarifs d'électricité sur trois ans.
   
Les ministères de l'Ecologie et de l'Economie expliquent que la hausse des tarifs qu'ils prévoient "permet de maintenir la compétitivité de l'électricité consommée en France, au bénéfice des entreprises et des consommateurs particuliers, qui disposent en moyenne de prix de 15% à 30% moins élevés que les prix européens.
   
Le gouvernement souligne que la France est actuellement "dans un contexte de relance des investissements dans le système électrique", avec des investissements "massifs" dans les énergies renouvelables dans le cadre du Grenelle de l'Environnement, "des investissements dans les réseaux de transport et de distribution" et des "investissements de maintenance et de modernisation du parc" de centrales électriques.
   
En août 2008, le gouvernement avait relevé les tarifs aux particuliers de 2%, alors que l'inflation atteignait 3,6% en rythme annuel.
 

Première publication : 04/08/2009

COMMENTAIRE(S)