Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Pour Cécile Kyenge, la demande d'asile en Europe doit être simplifiée

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Ethiopie : le défi vert

En savoir plus

BILLET RETOUR

Chine : sept ans après le séisme au Sichuan, les questions restent en suspens

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maréma, nouvelle voix du Sénégal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La guerre des Le Pen

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bas les pattes !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La dérive morale de Tsahal"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

États-Unis : les tensions raciales restent vives

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Massacre de Sétif : l'hommage de la France, mais pas d'excuses

En savoir plus

FRANCE

Cas de résistance au Tamiflu à la frontière américano-mexicaine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/08/2009

L'Organisation panaméricaine de la santé dit avoir observé des cas de résistance au principal antiviral utilisé contre la grippe A (H1N1) chez des personnes traversant régulièrement la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

AFP - Des cas de résistance au Tamiflu, principal antiviral utilisé contre la grippe porcine, ont été constatés près de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, a indiqué lundi l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS).
   
"Nous avons trouvé des cas de résistance au Tamiflu à la frontière. Nous avons observé quelques cas, peu dont nous soyons sûrs, à El Paso et près de McAllen, au Texas" (sud des Etats-Unis), a déclaré Maria Teresa Cerqueira, responsable locale du bureau de l'OPS, lors d'une conférence sur la grippe A(H1N1) à La Jolla en Californie (ouest).
   
Mme Cerqueira a expliqué que les personnes chez lesquelles a été détectée une résistance au Tamiflu, un antiviral du laboratoire pharmaceutique suisse Roche, traversaient fréquemment la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique et qu'il s'était agi d'automédication de la part de ces patients.
   
En juillet, un cas de résistance au Tamiflu avait été constaté au Canada. Il s'agissait du premier cas en Amérique du Nord, selon le Dr Guy Boivin, du Centre hospitalier de l'université Laval (CHUL) à Québec, qui avait découvert cette souche résistante. Des cas de résistance à l'antiviral ont aussi été observés au Danemark, au Japon et à Hong Kong.
  

Première publication : 04/08/2009

COMMENTAIRE(S)