Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Afrique

La capitale secouée par des heurts entre Algériens et Chinois

©

Vidéo par Shona BHATTACHARYYA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2009

Bab Ezzouar, quartier excentré d'Alger, a connu des heurts entre locaux et ressortissants chinois. Un commerçant a été blessé lors de ces affrontements, dont l'origine demeure inconnue. Entre 25 000 et 50 000 Chinois vivent en Algérie.

AFP - Un commerçant algérien a été blessé dans des affrontements entre Algériens et ressortissants chinois lundi après-midi à Bab Ezzouar, ont indiqué mardi à l'AFP des habitants de ce quartier excentré d'Alger.
  
Les raisons de ces affrontements restaient floues mais auraient commencé par une rixe entre un commerçant algérien et un Chinois, selon un habitant du quartier situé à une quinzaine de kilomètres du centre d'Alger.
  
Le commerçant algérien a été blessé, a-t-on précisé de même source.
  
Selon les habitants du quartier certains Chinois étaient armés de couteaux et de barres de fer.
  
Les Chinois sont très actifs en Algérie où ils ont en général réussi à se faire accepter, malgré le handicap linguistique.
  
Des commerçants chinois ont ouvert depuis l'année 2000 des boutiques dans des quartiers populaires notamment à Bab Ezzouar (littéralement "porte des visiteurs"), pratiquant des prix défiant toute concurrence. D'autres proposent leurs marchandises dans des marchés populaires ou font du porte-à-porte.
  
Les entreprises chinoises sont également très présentes dans le secteur du bâtiment. Selon l'ambassade de Chine en Algérie, quelque 8.000 chinois sont employés par des entreprises chinoises en Algérie dans ce secteur.
  
Dans le quartier de Bab Ezzouar, la CSCEC (Société publique de construction de Chine) a construit depuis 2001 des dizaines d'immeubles dans le cadre d'un programme de logements en location-vente, lancé par le président Abdelaziz Bouteflika en faveur des salariés à faibles revenus.
  
Les Chinois sont également très présents dans d'autres branches, notamment celles des  hydrocarbures et des télécommunications.
  
Depuis la visite à Alger du président Hu Jintao en février 2004, Alger et Pékin ont établi plusieurs partenariats, dont un "accord cadre" énergétique couvrant l'exploration, la production et la commercialisation d'hydrocarbures.
  
Le nombre de Chinois vivant actuellement en Algérie dépasserait les 50.000, selon un cabinet londonien spécialisé, Styrling Assynt, mais, selon la presse algérienne, ils ne seraient que 25.000.
  
Un rapport avait révélé le 13 juillet des menaces d'Al-Qaïda au Maghreb contre les Chinois en Afrique du Nord. Le 15 juillet, Pekin avait exhorté ses ressortissants en Algérie à la prudence.
  
Jusque-là, la Chine n'a enregistré qu'une seule victime dans les violences impliquant des groupes armés islamistes en Algérie depuis les années 2000: un ouvrier travaillant pour une entreprise publique chinoise de BTP, tué dans les attentats suicides qui avaient frappé Alger en décembre 2007. L'ouvrier se trouvait sur un chantier de construction au moment des attentats.

Première publication : 05/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)