Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Premier budget de Trump : prendre aux pauvres pour donner aux riches ?

En savoir plus

Amériques

Chavez prie Obama de ne pas envoyer d'autres soldats en Colombie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2009

Le président vénézuélien Hugo Chavez estime que le projet de Barack Obama d'envoyer des renforts dans les bases militaires en Colombie constitue "un pas vers la guerre en Amérique du Sud".

Reuters - Le projet d'envoi de renforts américains dans les bases militaires de Colombie pourrait constituer un pas vers la guerre en Amérique du Sud, a affirmé mercredi le président vénézuélien Hugo Chavez.


Il a demandé au président Barack Obama de ne pas accroître la présence militaire américaine en Colombie.

"Ces bases pourraient être le début d'une guerre en Amérique du Sudcould be the start of a war in South America,"
the socialist Chavez told reporters. "We're talking about the Yankees, the most aggressive nation in human history."

Première publication : 05/08/2009

COMMENTAIRE(S)