Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : la CPI annonce l'ouverture d'un examen préliminaire

En savoir plus

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses de la Fashion Week parisienne

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

Amériques

Chavez prie Obama de ne pas envoyer d'autres soldats en Colombie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2009

Le président vénézuélien Hugo Chavez estime que le projet de Barack Obama d'envoyer des renforts dans les bases militaires en Colombie constitue "un pas vers la guerre en Amérique du Sud".

Reuters - Le projet d'envoi de renforts américains dans les bases militaires de Colombie pourrait constituer un pas vers la guerre en Amérique du Sud, a affirmé mercredi le président vénézuélien Hugo Chavez.


Il a demandé au président Barack Obama de ne pas accroître la présence militaire américaine en Colombie.

"Ces bases pourraient être le début d'une guerre en Amérique du Sudcould be the start of a war in South America,"
the socialist Chavez told reporters. "We're talking about the Yankees, the most aggressive nation in human history."

Première publication : 05/08/2009

COMMENTAIRE(S)