Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des émeutes éclatent au Gabon après l'annonce de la victoire de justesse d'Ali Bongo

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (2ème partie)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (1ère partie)

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Offensive turque en Syrie : le casse-tête de Washington

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Venise, ses gondoles, ses canaux et... son cinéma !

En savoir plus

FOCUS

Crise des migrants : la rue, point de passage obligé pour les demandeurs d'asile à Paris?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

FACE À FACE

La démission de Macron, un nouveau coup dur pour Hollande

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, Macron tua le père"

En savoir plus

Amériques

Chavez prie Obama de ne pas envoyer d'autres soldats en Colombie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2009

Le président vénézuélien Hugo Chavez estime que le projet de Barack Obama d'envoyer des renforts dans les bases militaires en Colombie constitue "un pas vers la guerre en Amérique du Sud".

Reuters - Le projet d'envoi de renforts américains dans les bases militaires de Colombie pourrait constituer un pas vers la guerre en Amérique du Sud, a affirmé mercredi le président vénézuélien Hugo Chavez.


Il a demandé au président Barack Obama de ne pas accroître la présence militaire américaine en Colombie.

"Ces bases pourraient être le début d'une guerre en Amérique du Sudcould be the start of a war in South America,"
the socialist Chavez told reporters. "We're talking about the Yankees, the most aggressive nation in human history."

Première publication : 05/08/2009

COMMENTAIRE(S)