Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Sports

L'OM et Bordeaux affûtés, Lyon prend du retard

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 11/08/2009

Ce week-end, après cinq semaines de repos, la Ligue 1 reprend ses droits. Et les Girondins de Bordeaux, sacrés champions de France en 2009, auront fort à faire pour conserver leur titre face à Lyon et Marseille.


À quelques jours de la reprise, le championnat de Ligue 1 s’achemine de plus en plus vers une lutte entre les Girondins de Bordeaux, champions en titre, l’Olympique lyonnais, maître déchu en 2009 et l’Olympique de Marseille, éternel challenger. Un ordre établi que les deux Olympiques auront à cœur de changer cette saison, après avoir considérablement rallongé, au cours de l’été, leur budget consacré aux transferts.

 

Avec les départs conjugués de Diouf et Gerets, l’Olympique de Marseille a fait peau neuve. Didier Deschamps, le nouvel homme fort de la Commanderie, a opté pour une refonte totale de l’effectif olympien, à coups de renforts onéreux et prestigieux. Un potentiel de séduction qui s’est vérifié au cours des matchs de préparation, puisque le club phocéen affiche un bilan de quatre victoires pour un nul et une défaite.

 

Convaincant face à l’AC Ajaccio (1-0) et au Dynamo Bucarest (2-1), l’OM a marqué le pas fin juillet face à Bordeaux (1-2) et Toulouse (1-1). Une série en demi-teinte que Deschamps mettait à l’époque à l’actif d’une préparation essentiellement axée sur le foncier : "On a terminé un gros travail physique et la semaine prochaine sera plus axée sur les matchs pour plus de fraîcheur."

 

Après avoir renoué avec la victoire à Saint-Etienne (1-0) et Lens (2-0), l’OM retrouvait le sourire, à l’image de son entraîneur, qui estimait que son effectif était "beaucoup mieux que lors des derniers matchs". L’ambiance est en tout cas au beau fixe du côté de la Canebière, où le groupe vit bien et s’impatiente de retrouver les joutes de la L1, à l’image du vétéran néo-marseillais Cyril Rool : "On est des compétiteurs, on commence à avoir envie de débuter le championnat."

 

Lyon a du retard à l’allumage

 

À l’image de son président Jean-Michel Aulas, l’Olympique lyonnais n’a pas encore retrouvé la sérénité qui le caractérisait ces dernières saisons. À l’orée de l’exercice 2009/2010, l’homme fort de l’OL reconnaît qu’il a, "sinon une inquiétude, du moins une petite angoisse à l'idée d'entamer le championnat avec une équipe modifiée, un staff modifié".

 

Après un nouveau recrutement massif, les Gones n’ont pas su faire leurs preuves pendant la préparation estivale. Dans la lignée d’un succès poussif face à Nice début juillet (1-0), l’OL a piétiné à Lens (2-2). Deux semaines plus tard, l’effectif de Claude Puel, qui participait à la Peace Cup en Andalousie, n’est pas parvenu à redresser la barre. Un nul face au Besiktas (1-1) et une défaite contre le FC Porto (0-2) ont écourté leur aventure ibérique.

 

Une préparation conclue par deux nouvelles contreperformances, au FC Séville (0-1) et face à La Corogne (2-2), qui laisse les cadres de l’équipe dans l’expectative, à l’image du jeune mais déjà incontestable portier titulaire de l’OL, Hugo Lloris : "C’est évidemment toujours préférable de gagner. Cela reste des matchs amicaux. C’est une période de rodage. Je n’ai aucune inquiétude malgré des résultats moyens."

 

Avec une seule victoire en six rencontres amicales, l’Olympique lyonnais va devoir rapidement redresser la barre afin de ne pas accuser un retard insurmontable après quelques journées. D’autant que le président Aulas a clairement affiché ses ambitions dans les colonnes de L’Equipe, à savoir "retrouver la première place".

 

Bordeaux déjà en jambes

 

Des trois ténors, Bordeaux est incontestablement celui qui débute avec le plus d’automatismes. Le mercato des Marine et Blanc, peu agité, a permis de préserver la belle dynamique entrevue en fin de saison dernière (11 victoires consécutives). Une mécanique bien huilée qui ne s’est pas enrayée au cours des matchs de reprise. Après quelques tâtonnements courant juillet face à Brest (1-1) puis Toulouse (0-1), le champion en titre a remporté quatre matchs de rang, dont le Trophée des champions face à Guingamp (2-0). Le rival marseillais (2-1) et le club espagnol de Villareal (2-0) en ont aussi fait les frais.

 

À quelques jours de la reprise, tous les voyants sont au vert pour les Girondins. Sur le terrain comme dans le vestiaire, l’équipe de Laurent Blanc est plus soudée que jamais, confirme le transfuge toulousain Cédric Carasso : "Le groupe vit bien et c’est un régal d’être ici !"

 

Et si Laurent Blanc joue la prudence et affirme que "Bordeaux joue la première place, mais pas que la première", il reconnaît que ce qu’il a entrevu pendant la préparation l’a séduit. "Si l'équipe joue le championnat comme les matchs de préparation, nous pourrons nous attendre à une bonne saison."

Première publication : 05/08/2009

COMMENTAIRE(S)