Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Pour résister" : un plaidoyer contre toutes les formes d'extrémisme

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Migrants climatiques : les réfugiés du siècle

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Venise au Moyen-Âge : un redoutable guerrier économique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Love and Loss" : le beau retour de Tina Arena

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Crise grecque : un référendum sous haute tension

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Maroc : la robe de la discorde

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"L’Europe doit effacer cette dette que les Grecs sont dans l’incapacité de rembourser"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme : que peut faire l’Union européenne pour traiter les racines du mal ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Référendum en Grèce : le saut dans l'inconnu

En savoir plus

Asie - pacifique

Un missile américain tue la femme du chef des Taliban pakistanais

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2009

Selon un témoin cité par Reuters, un tir de missile américain a tué l'une des femmes du chef des Taliban pakistanais, Baïtullah Mehsud, dans un village du Sud-Waziristan, bastion du Mouvement des Taliban du Pakistan (TTP).

REUTERS - Des missiles vraisemblablement tirés par un drone américain se sont abattus mercredi sur la maison du beau-père de Baitullah Mehsud, tuant la femme du chef des taliban pakistanais, a déclaré un membre de la famille.

"Je confirme que la femme qui a été tuée dans la frappe était la femme de Baitullah Mehsud", a déclaré ce proche à Reuters par téléphone. Il a précisé que quatre enfants avaient été blessés.

Selon un responsable des services de sécurité dans la région, deux activistes ont également péri dans l'attaque qui visait le domicile d'Ikramuddin Mehsud, un imam dont la fille avait épousé Baitullah Mehsud en novembre dernier.

La frappe a eu lieu peu avant 01h00 du matin (19h00 GMT mardi) à Makeen, un village isolé de la région du Sud-Waziristan.

Un responsable gouvernemental a déclaré que deux missiles avaient été tirés. La localisation de Baitullah Mehsud était, selon lui, inconnue au moment de l'attaque.

La fille d'Ikramuddin est la deuxième femme de Mehsud, qui n'a pas eu d'enfants avec sa première femme. Selon la tradition musulmane, un homme peut épouser jusqu'à quatre femmes.

Les Etats-Unis ont promis une récompense de cinq millions de dollars pour la mort de Baitullah Mehsud, considéré comme l'ennemi public numéro un au Pakistan.

Ce dernier s'est autoproclamé chef des taliban pakistanais fin 2007 en regroupant 13 factions rebelles du nord-est du pays. Ses partisans sont tenus pour responsables d'une vague d'attentats-suicides au Pakistan et de l'autre côté de la frontière avec l'Afghanistan.

Baitullah Mehsud est accusé d'être derrière l'assassinat de l'ancien Premier ministre pakistanais Benazir Bhutto en décembre 2007, ce qu'il dément.

Les frappes aériennes américaines se sont intensifiées depuis un mois au Sud-Waziristan. Les forces pakistanaises ont elles aussi pilonné le territoire tenu par les taliban.

Première publication : 05/08/2009

COMMENTAIRE(S)