Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vidéo : Le difficile retour des musulmans de Bangui dans leur quartier de PK5

    En savoir plus

  • Tunisie : Le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un missile américain tue la femme du chef des Taliban pakistanais

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2009

Selon un témoin cité par Reuters, un tir de missile américain a tué l'une des femmes du chef des Taliban pakistanais, Baïtullah Mehsud, dans un village du Sud-Waziristan, bastion du Mouvement des Taliban du Pakistan (TTP).

REUTERS - Des missiles vraisemblablement tirés par un drone américain se sont abattus mercredi sur la maison du beau-père de Baitullah Mehsud, tuant la femme du chef des taliban pakistanais, a déclaré un membre de la famille.

"Je confirme que la femme qui a été tuée dans la frappe était la femme de Baitullah Mehsud", a déclaré ce proche à Reuters par téléphone. Il a précisé que quatre enfants avaient été blessés.

Selon un responsable des services de sécurité dans la région, deux activistes ont également péri dans l'attaque qui visait le domicile d'Ikramuddin Mehsud, un imam dont la fille avait épousé Baitullah Mehsud en novembre dernier.

La frappe a eu lieu peu avant 01h00 du matin (19h00 GMT mardi) à Makeen, un village isolé de la région du Sud-Waziristan.

Un responsable gouvernemental a déclaré que deux missiles avaient été tirés. La localisation de Baitullah Mehsud était, selon lui, inconnue au moment de l'attaque.

La fille d'Ikramuddin est la deuxième femme de Mehsud, qui n'a pas eu d'enfants avec sa première femme. Selon la tradition musulmane, un homme peut épouser jusqu'à quatre femmes.

Les Etats-Unis ont promis une récompense de cinq millions de dollars pour la mort de Baitullah Mehsud, considéré comme l'ennemi public numéro un au Pakistan.

Ce dernier s'est autoproclamé chef des taliban pakistanais fin 2007 en regroupant 13 factions rebelles du nord-est du pays. Ses partisans sont tenus pour responsables d'une vague d'attentats-suicides au Pakistan et de l'autre côté de la frontière avec l'Afghanistan.

Baitullah Mehsud est accusé d'être derrière l'assassinat de l'ancien Premier ministre pakistanais Benazir Bhutto en décembre 2007, ce qu'il dément.

Les frappes aériennes américaines se sont intensifiées depuis un mois au Sud-Waziristan. Les forces pakistanaises ont elles aussi pilonné le territoire tenu par les taliban.

Première publication : 05/08/2009

COMMENTAIRE(S)