Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

François Hollande maintient le cap malgré la claque électorale

En savoir plus

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : Tsipras veut "un compromis honnête" avec les créanciers

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jackson Pollock et le Moyen-Orient "

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales : un humour déplacé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

FRANCE

Paris demande un nouveau délai pour remettre son rapport

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2009

Alors que la Commission européenne vient d'accorder deux mois supplémentaires à la France pour remettre le rapport sur les aides versées aux producteurs de fruits et de légumes, Paris demande du temps supplémentaire.

AFP - La France a "besoin d'un nouveau délai" pour remettre à la Commission européenne son rapport sur les aides publiques versées aux producteurs de fruits et légumes, a déclaré mercredi à l'AFP le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire.

La Commission européenne avait déjà accordé mercredi à la France un nouveau délai, jusqu'au 29 septembre, pour remettre le rapport d'expertise sur les plusieurs centaines de millions d'euros d'aides versées aux producteurs français, jugées illégales par Bruxelles.

"Nous avons besoin d'un nouveau délai (...) la procédure d'expertise est longue et complexe", a fait valoir Bruno Le Maire. Le ministre a dit ne pas être en mesure d'"indiquer le nombre de mois" nécessaires à la France pour mener cette expertise.

Le ministre s'est toutefois félicité d'avoir déjà obtenu un report puisque dans un premier temps la France devait rendre son rapport le 29 juillet.

Première publication : 05/08/2009

COMMENTAIRE(S)