Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, Ukraine, UE... le cap diplomatique de François Hollande

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Kiev assure que des troupes russes sont entrées sur son territoire

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Brad Pitt et Angelina Jolie se sont mariés dans leur château en France

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • La Française Clarisse Agbegnenou championne du monde de judo

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

EUROPE

Karadzic demande des indemnités au TPI pour avoir été "enlevé"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2009

Radovan Karadzic a exigé une "compensation financière" du Tribunal pénal international (TPI), estimant avoir été "enlevé" par les autorités serbes. L'ex-dirigeant des Serbes de Bosnie doit être jugé pour génocide à partir du mois prochain.

AFP - L'ex-chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic a affirmé qu'il avait été "enlevé" puis "tenu au secret" par les autorités serbes, et a demandé une compensation au Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie, dans un document publié mercredi.
  
"Les droits du docteur Karadzic à la liberté, à être informé des raisons de son arrestation et à être présenté devant un officier judiciaire ont été violés", a affirmé M. Karadzic, en accusant les autorités serbes de "l'avoir tout simplement enlevé" dans un document rendu public mercredi par le TPI.
  
M. Karadzic exige du TPI, qui doit le juger à partir du mois de septembre pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité pour son rôle dans la guerre de Bosnie (1992-1995), d'ordonner "une compensation financière s'il était acquitté ou une réduction de peine s'il était condamné".
  
M. Karadzic, 64 ans, assure qu'il a été arrêté dans un bus à Belgrade le 18 juillet 2008 "par des hommes qui n'ont pas donné leur identité" et accuse les autorités serbes d'avoir "faussement annoncé" qu'il avait été arrêté le 21 juillet 2008.
  
Il a ensuite "été transporté vers un endroit où il a été tenu au secret pendant trois jours. Pendant cette période, il n'a jamais été informé des raisons de son arrestation, de l'identité de ses ravisseurs (...). On lui a interdit de téléphoner pour informer quelqu'un qu'il avait été arrêté", ajoute l'accusé, qui se défend seul devant le TPI.
  
Les autorités serbes avaient annoncé le 21 juillet 2008 l'arrestation de M. Karadzic, en cavale depuis treize ans. Il vivait sous l'identité d'un docteur spécialisé en médecine alternative, Dragan Dabic, et s'était rendu méconnaissable en se laissant pousser les cheveux et arborant une grande barbe blanche.

Première publication : 05/08/2009

COMMENTAIRE(S)